Une entreprise allemande travaille pour développer une méthode de cuisson du pain sans miettes, et qui sera sans danger pour les expéditions spatiales.

Pour un retour du pain dans l’espace

Depuis un certain temps, nous avons vu une série de nouvelles idées pour aider à la préparation des aliments et à la cuisine. Il y a eu un système d’abonnement mensuel pour du pain ou encore un four intelligent capable de cuisiner n’importe quelle nourriture. Aujourd’hui, c’est la possibilité de cuire du pain dans l’espace qui s’offre aux astronautes. Alors que le pain est un aliment de base, ici sur Terre, dans l’espace une tranche de pain grillé peut être mortelle. Les astronautes Gus Grissom et Jlhn Young ont en fait l’expérience en 1965. Lors d’une sortie dans l’espace, les deux compères ont introduit un sandwich à base de corned-beef à bord du Gimini 3, ont pris une bouchée et l’ont rapidement rangée. Ils ont constaté que les miettes volaient un peu partout et risquaient de se faufiler à l’intérieur des installations électriques et provoquer un incendie. Après cette histoire, les sandwiches ont été bannis de tous les appareils qui vont dans l’espace.

NPR

Pain sans miettes et cuisson rapide

Aujourd’hui, la société allemande Bake In Space travaille dans le développement d’un four qui fonctionnera dans l’espace, et une recette de pain qui ne créera pas de miettes. Ce dispositif permettra, non seulement aux astronautes de mander du pain, mais aussi de profiter d’un produit avec des arômes frais. Selon l’entreprise, « Outre une source de nutrition, l’odeur du pain frais évoque généralement des souvenirs de bonheur. Cela constitue un facteur psychologique important. » Back In Space collabore avec le Centre aérospatial allemand, OHB System AG et des scientifiques de différents organismes de recherche pour le développement d’un mélange de pâte et d’un processus de cuisson capable de produire un pain sans miettes. Le plus grand défi est de réussir à développer un pain qui est sans grumeaux et moelleux. L’une des principales contraintes reste l’électricité. Il s’agit donc de trouver l’énergie nécessaire pour faire fonctionner le four.

Un premier test sera effectué en avril 2018 à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Sinon, par quels autres moyens pourrait-on apporter un peu plus de confort dans l’espace ?

Source :

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici