Téléphonie

Energysquare, ou comment charger son téléphone sans fil

Screen du site Internet d'Energysquare

Vous oubliez souvent de mettre votre téléphone à recharger ? Vous le posez dès que vous rentrez chez vous, mais vous oubliez de le brancher ? Energysquare résout ce problème.

Une technologie simple

La technologie mis en place par les créateurs de la start-up Energysquare est très simple : des stickers ou des pads reliés à votre téléphone. Il vous suffit de poser votre téléphone ou de nombreux outils technologiques sur votre pad, et ils se mettront à charger automatiquement. En effet, il s’agit d’un système de rechargement utilisant la conduction électrique. Aucune onde électromagnétique n’est utilisée. Les capacités de chargement sont aussi bonnes avec l’offre proposée par Energysquare qu’avec les outils filaires.

L’entreprise Energysquare, une équipe & une histoire

Les deux ingénieurs à l’origine de ce bijou technologique, Timothée De Quesne et Daniel Lollo, sont deux jeunes ayant fait le paris d’allier ingénierie et design pour produire un hardware microélectronique esthétique et également fonctionnel.

L’idée d’Energysquare est venu du constat que la plupart des étudiants avait des téléphones n’ayant plus de batterie le soir après les cours. Remarquant que les téléphones étaient souvent posés sur des tables, l’idée vint aux deux jeunes de permettre aux téléphones d’être rechargé sans changer le comportement des utilisateurs. En cherchant sur les réseaux sociaux, on apprend même que cette idée a commencé dans un cour de marketing dans une école à Singapore où les deux jeunes entrepreneurs étudiaient.

Actuellement, Energysquare vient de finir la création de ses moules d’usinage pour mettre en production le pad et les stickers à l’échelle industrielle.

Durant leur péripétie notamment lors des concours de financement d’EDF, ou encore leur “crowdfunding” via le site de financement collaboratif Kickstarter, les deux jeunes entrepreneurs ont eu l’occasion de présenter leur innovation à la reine des Pays-Bas qui tomba sous le charme du produit.

Sur Kickstarter, l’entreprise a réussi à réunir près de 100 000€ grâce à plus de 1 051 généreux donateurs.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline