Tech

Un poisson robot capable de changer le comportement d’un vrai poisson

DNA India

Des chercheurs d’une université suisse ont développé un robot aquatique miniature capable d’influencer le comportement des vrais poissons.

actu.epfl.ch

Un robot imitateur

Les robots sont de plus en plus complexes dans leur conception. Aujourd’hui, une équipe de recherche du Laboratoire de systèmes robotiques (LSRO) de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne, dirigée par le professeur Francesco Mondada, a mis au point un robot miniature identique à un poisson-zèbre. L’équipe a d’abord déterminé les caractéristiques du poisson-zèbre, telles que la forme, la couleur et la vitesse d’accélération. Le but de cette première étape a été permettre au robot de s’intégrer parfaitement dans un groupe de poisson-zèbre et d’influencer leur comportement. Ensuite, toutes ses caractéristiques ont permis aux chercheurs de concevoir un poisson-robot de sept centimètres équipé d’aimants qui se connectent à un minuscule moteur installé sous l’aquarium. Ce dispositif permet au robot de se déplacer dans l’eau sans aucun bruit. Ce poisson-robot est également capable d’adapter son propre comportement pour apprendre à communiquer et à bouger comme un vrai poisson. Ainsi, la façon dont le poisson-robot nage s’améliore au fur et à mesure qu’il nage avec les vrais poissons.

Voici une vidéo de présentation du concept développé par le LSRO.

Un robot miniature intelligent

L’équipe a testé leur robot dans différents aquariums et avec différents groupes de  poissons-zèbres. Comme le robot est capable d’imiter le comportement des autres poissons, il peut amener le groupe de poissons à changer de direction ou à nager vers une zone spécifique d’un bout à l’autre de l’aquarium. Il faut rappeler que cette même équipe de LSRO connait parfaitement son sujet. En effet, elle a également déjà créé un cafard-robot capable d’interagir avec de vrais cafards. Cette fois-ci, le poisson-robot est beaucoup plus perfectionné. En effet, pour intégrer un groupe d’insectes, le cafard-robot devait simplement émettre la bonne phéromone. Le poisson-robot, quant à lui, doit remplir d’autres exigences, comme l’apparence, le mouvement et la vibration corporelle.

Source :

Springwise

Share on Pinterest

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline