Santé

Des chercheurs japonais cultivent des cheveux en laboratoire

Pixabay - Kaicho20

Si vous perdez vos cheveux et que c’est un complexe, voici une nouvelle qui devrait vous faire plaisir. En effet, ce sont des scientifiques japonais qui sont à l’origine d’une découverte importante. Ils ont tout simplement réussi à cultiver des follicules pileux en laboratoire.

Une première expérience réussie

Des chercheurs japonais viennent d’annoncer avec une grande fierté avoir réussi à cultiver des follicules pileux en laboratoire. La méthode est révolutionnaire puisqu’elle permet de faire croître 5 000 cellules en même temps.

Pixabay – Meditations / Les scientifiques ont réussi à faire pousser en très peu de temps 5 000 cheveux.

L’objectif est de proposer une solution autre que la perruque à ceux qui souffrent de calvitie ou qui ont malheureusement subi une chimiothérapie. Il n’a fallu que quelques jours à ces scientifiques pour faire pousser 5 000 poils. Une première mondiale qui a été rapportée par la revue scientifique Biomaterials.

Des tests sur les humains ?

C’est le professeur Junji Fukuda de l’Université nationale de Yokohama qui a mené cette expérience inédite. La culture de poils a été réalisée dans de petits récipients en silicone, perméables à l’oxygène. Les résultats sont donc spectaculaires, mais ils ont été obtenus in vitro, en mélangeant des cellules humaines et de l’épiderme de souris.

Pixabay – Christhinalouback20 / Ceux qui sont malheureusement chauves pourraient d’ici 10 ans bénéficier de ce traitement révolutionnaire.

Il va donc falloir maintenant vérifier qu’elle est réalisable en in vivo, chez l‘homme. Or, les tests ne sont pour l’instant pas envisagés avant au moins cinq années. Cependant, le professeur Junji Fukuda est très confiant, et a expliqué : « Les cliniques spécialisées utilisent souvent des cheveux de la nuque pour les planter sur les zones frontales dégarnies. Le problème c’est que cela n’accroît pas le volume total de cheveux. »

L’avenir pourrait donc être bien différent pour ceux qui souffrent de calvitie ou qui ont perdu leurs cheveux à cause de la maladie. La patience est de mise, mais l’espoir est permis. Cette première expérience réussie pourrait changer l’avenir de bien des hommes et des femmes dans le monde.

Source :

Biomaterials

Share on Pinterest

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters

Partenaires

Faites confiance à l’agence e-marketing Web Artem Paris pour la conception de votre stratégie marketing digitale.
innastudio.com

Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline