Tech

Quantum Machines veut développer une couche de contrôle et opérationnelle pour les ordinateurs quantiques

Source : Pixabay. Les ordinateurs quantiques, l'avenir de l'informatique.

Quantum Machines, une start-up israélienne lancée par trois physiciens, veut développer une couche de contrôle et opérationnelle pour les ordinateurs quantiques. La société a annoncé un investissement de 5,5 millions de dollars sous la direction de TLV Partners, avec la participation de Battery Ventures. Les trois dirigeants étudient l’informatique quantique depuis une décennie et comprennent que, pour la commercialiser, il faudra une solution complète.

À l’heure actuelle, la majorité des recherches est axée sur l’augmentation du nombre de qubits au niveau du processeur. Le cofondateur de la société, Itamar Sivan, a déclaré que pour faire progresser la technologie, il fallait une puce de contrôle et opérationnelle pour que tout fonctionne.

Les couches composant un ordinateur quantique

Sivan a expliqué qu’il y a un point où les ordinateurs classiques que nous utilisons aujourd’hui et les ordinateurs quantiques du futur devront travailler ensemble pour transmettre des données et interpréter des commandes.

Voici une vidéo présentant le potentiel d’un ordinateur quantique :

Il a décrit trois couches dans une pile d’informatique quantique. La première est le processeur quantique. La seconde est une couche de contrôle informatique classique avec l’électronique, présente sur n’importe quel ordinateur. Enfin, il y a la couche logicielle dans laquelle on programme un algorithme classique qui doit être transmis au processeur quantique.

Un projet faisant face à de nombreux défis

Certaines entreprises tentent de construire des piles complètes, mais le gros de la recherche a été concentré sur le développement de processeurs quantiques. Quantum Machines a décidé de se concentrer sur une partie de la pile.

La société est arrivée à la conclusion qu’il doit exister une entreprise centrée sur le laser pour une solution de contrôle intégrée verticalement incluant le matériel et les logiciels. La puissance des ordinateurs quantiques découle de leur complexité et de leur richesse, bien que ce soit cette complexité qui les rende incroyablement difficiles à contrôler et à exploiter. C’est d’ailleurs le problème que la société cherche à résoudre. L’entreprise travaille actuellement sur un prototype de matériel pour construire cette couche.

Source :

TechCrunch

Share on Pinterest

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters

Partenaires

Faites confiance à l’agence e-marketing Web Artem Paris pour la conception de votre stratégie marketing digitale.
innastudio.com

Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline