Transport

Lime lance des vélos électriques au Royaume-Uni

La start-up Lime s’est développée au Royaume-Uni. Cette entreprise est soutenue par le géant américain Uber. La société propose ses vélos électriques dans la ville de Milton Keynes. La start-up basée à San Francisco a annoncé son intention de s’étendre à d’autres villes britanniques au cours des prochaines semaines.

Comme sur les autres marchés, les utilisateurs peuvent déverrouiller les vélos, qui intègrent des moteurs à piles pour réduire le pédalage et parcourir de plus longues distances, via une application mobile. Les balades à vélo coûtent environ 1 euro pour le déverrouillage. Il faudra cependant payer des suppléments pour chaque minute de conduite.

Uber soutient le projet

Soutenu par des investisseurs tels qu’Andreessen Horowitz, GV et Uber avec un financement de 467 millions de dollars jusqu’à présent, Lime a récemment annoncé avoir franchi la barre de 11,5 millions de réservations, 14 mois seulement après la mise à disposition de ses vélos.

Voici une vidéo en anglais montrant les vélos électriques de Lime :

La société est déjà présente sur 100 marchés aux États-Unis et en Europe. Elle prévoit de se lancer dans 50 nouvelles villes d’ici la fin de l’année. Mais la croissance rapide de Lime ne s’est pas faite sans difficulté. Aux côtés de ses concurrents Spin et Bird, Lime a été l’une des entreprises impliquées dans la guerre contre les scooters électriques à San Francisco.

Milton Keynes, une ville propice au développement de Lime

Lime aurait violé les réglementations de l’autorité de l’agence de transport de San Francisco. Selon cette agence, les vélos électriques présenteraient des risques pour la sécurité. En choisissant Milton Keynes comme première ville du Royaume-Uni, Lime entendait prévenir les conflits en travaillant avec une ville plus réceptive aux entreprises de transport.

Milton Keynes était le site d’une initiative appelée « MK : Smart » pour intégrer davantage d’objets connectés. Le projet a été suivi par CityLABS, un programme qui prend en charge les start-up de données et IoT.

Source :

TechCrunch

Suivez-nous !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline