Santé

Freeletics, une start-up ayant développé un préparateur physique portable basé sur l’IA

Source : Pixabay. Une application proposant des programmes de formation d'activités physiques.

L’une des applications de fitness les plus populaires en Europe est sur le point de prospérer sur le marché américain avec l’aide de plusieurs investisseurs basés à Los Angeles. Freeletics, dont le siège social est situé à Munich, en Allemagne, a annoncé sa première levée de fonds.

Différentes investisseurs ont dirigé cette levée de fonds, dont JAZZ Venture Partners, Causeway Media Partners et FitLAB. Elle a permis de collecter près de 45 millions de dollars. Les équipes sportives telles que les Celtics de Boston et 49ers de San Francisco, ont également investi. Cependant, le PDG de Freeletics, Daniel Sobhani, a refusé de faire des commentaires sur les partenariats éventuels créés entre la start-up et les athlètes.

Une application de coaching de fitness

Comme son nom l’indique, Freeletics utilise son application de coaching de fitness sur un modèle freemium, avec une tarification différenciée commençant à environ 12 euros par mois ou près de 75 euros pour un abonnement d’un an.

Voici une vidéo présentant cette application :

L’application, qui propose des contenus de fitness et des plans de formation basés sur l’IA conçus pour les utilisateurs individuels, était initialement axée sur l’Allemagne, mais a depuis gagné en popularité dans le reste de l’Europe et aux États-Unis.

Un outil particulièrement intéressant

Sobhani a déclaré qu’ils veulent être présents pour les personnes qui souhaitent adopter un mode de vie plus sain à long terme. Des centaines de millions de personnes aimeraient améliorer leur santé et leur forme physique, mais seule une fraction de celles-ci réussit réellement.

Aider des personnes en surpoids à résoudre un problème aussi commun représente un avantage considérable pour l’individu, mais aussi pour la société. Sobhani a indiqué que Freeletics compte désormais plus de 31 millions d’utilisateurs dans plus de 160 pays. Cette levée de fonds va leur servir pour leur développement aux États-Unis. La société envisage également d’ajouter une plateforme de formation de type Netflix.

Source :

TechCrunch

Share on Pinterest

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters

Partenaires

Faites confiance à l’agence e-marketing Web Artem Paris pour la conception de votre stratégie marketing digitale.
innastudio.com

Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline