Pro

Finalcad, une plateforme mobile dédiée aux professionnels de la construction

Finalcad, une plateforme mobile permettant au secteur de la construction de numériser une grande partie de ses processus, a clôturé un financement de 40 millions de dollars. Cette levée de fonds a été dirigée par la société de capital-risque londonienne cotée en bourse, Draper Esprit, et Cathay Innovation, avec le soutien du groupe Salesforce Ventures.

D’autres investisseurs, dont CapHorn Invest et Aster, ont également participé. Fondé en 2012 par Jimmy Louchart, David Vauthrin et Joffroy Louchart, Finalcad s’est fixé pour objectif de résoudre le problème de faible productivité chronique du secteur de la construction. La société parisienne a développé une application SaaS et mobile pour aider les professionnels du secteur et les autres parties prenantes à collaborer numériquement.

Une innovation pour le secteur

Au cours des dernières décennies, on a constaté une croissance de la productivité de seulement 1 % dans le secteur de la croissance. L’économie mondiale a par contre affiché une croissance de 2,8 % et 3,6 % pour le secteur manufacturier.

Voici une vidéo présentant cette technologie :

Le secteur de la construction est généralement en retard en termes de numérisation. L’indice de numérisation de MGI le classe parmi les secteurs les moins digitaux. Pour y remédier, le SaaS de Finalcad permet aux ingénieurs de chantier, aux contremaîtres, aux architectes et aux consultants de travailler ensemble via l’application mobile de la société, ce qui permet de collaborer sur une grande variété de flux de travail, sur le site et au bureau.

Un outil complet

En plus de servir d’outil de communication, le logiciel permet également de travailler sur des dessins, des modèles BIM, des tâches, des contrôles, des procédures de sécurité et un suivi des progrès. Finalcad est en mesure de fournir des informations et des meilleures pratiques au niveau de l’entreprise, grâce à sa technologie d’analyse.

D’après David Vauthrin, cofondateur de la société, il s’agit d’un mélange de papier et de crayon, de feuilles Excel et de plateformes de messagerie instantanée. Finalcad va utiliser le nouveau financement pour étendre son système SaaS, qui englobe le soutien des bâtiments et des infrastructures à l’énergie, les opérations et la maintenance.

Source :

TechCrunch

Share on Pinterest
There are no images.

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters

Partenaires

Faites confiance à l’agence e-marketing Web Artem Paris pour la conception de votre stratégie marketing digitale.
innastudio.com

Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline