Finance Santé Téléphonie

Une application mobile qui vise à freiner l’ivresse à l’outrance

DrnkPay est configurée pour aider les utilisateurs à se soigner lorsqu’ils ont trop bu et les empêcher d’utiliser leurs cartes et leurs banques en ligne.

Il y a peu de choses pires que de se réveiller avec une gueule de bois, de vérifier l’équilibre de votre compte et de réaliser que vous avez dépensé beaucoup d’argent pour l’alcool, les plats à emporter, les taxis et dans les boites de nuit. Pour certaines raisons, lorsque nous sommes en état d’ébriété, l’argent se transforme en monnaie de monopoly, totalement jetable. Mais une nouvelle innovation pourrait mettre fin à ces journées d’imprudence qui font perdre de l’argent.

Développé par iBe TSE Ltd, DrnkPay connecte les cartes de débit et de crédit sur les alcootests et les biocapteurs BACTrack et Quantac. Ensuite les utilisateurs doivent prouver à l’application qu’ils sont sous les limites qu’ils ont eux-mêmes prédéfinies. Un utilisateur commence en fixant sa propre limite de boisson tout en état sobre (soit une pinte ou 10, c’est tout à fait leur choix), et pour continuer à dépenser, ils utiliser l’alcootest pour montrer qu’ils n’ont pas franchi la limite. Ensuite, une fois qu’ils ont franchi cette limite, l’application prendra le contrôle des cartes et des comptes bancaires en ligne pour les 12 prochaines heures ( un intervalle de temps configurable).

La technologie est initialement destinée à l’industrie bancaire et financière, de sorte que les banques et les sociétés de cartes de crédit peuvent l’émettre aux clients qui ont du mal à dépenser correctement leur argent. La mise à disposition à grande échelle est envisagée.

La pression concernant la sensibilisation des consommateurs sur la consommation d’alcool est plus grande que jamais. Sinon, en plus de freiner les dépenses, sur quelles autres applications pourrait-on utiliser la technologie de surveillance du taux d’alcoolémie ?

Share on Pinterest

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters

Partenaires

Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline