Pratique Transport

Comment réagir face à certaines pratiques des transporteurs aériens

Les voyages en avion se déroulent de manière satisfaisante dans la grande majorité des cas, mais un passager qui subit un retard de vol ou une annulation peut voir ses vacances complètement gâchées.

Flightright : un spécialiste de la défense des droits des passagers aériens

Afin de faciliter les démarches des passagers victimes des pratiques parfois contestables de la part de certaines compagnies aériennes, la société Flightright s’est spécialisée dans la défense de leurs droits. Elle donne des indications détaillées sur ses services pouvant intervenir à la suite d’une grève d’avion ou après tout autre incident majeur.

Elle a créé son produit en constatant que près des trois quarts des passagers ont du mal à maîtriser les démarches qu’ils doivent faire lorsqu’un transporteur aérien leur a fait perdre plusieurs heures pour ne s’être point conformé à ses obligations.

Les démarches permettant de bénéficier des services de Flightright

Un passager dont le vol a été retardé ou annulé peut se connecter sur le système de Flightright. Au bout d’une démarche très simple, il peut connaître en quelques instants le montant du dédommagement qu’il est en droit de réclamer après avoir indiqué le numéro du vol qui a posé un problème ou qui lui a fait manquer une correspondance.

Les prestations proposées par Flightright

Si la réclamation du passager est fondée, il bénéficie de l’expertise des collaborateurs de Flightright qui peuvent se charger de réclamer l’indemnisation à la compagnie aérienne pour son compte. Flightright peut aussi engager une action judiciaire si celle-ci s’impose à cause de la mauvaise foi du transporteur.

Le passager évite donc de devoir faire seul des démarches fastidieuses dont les chances de succès sont faibles, car les compagnies espèrent souvent qu’il se découragera. Il évite par ailleurs de devoir faire intervenir un avocat et de prendre un risque financier difficile à maîtriser. En effet, si l’avocat perd le procès, le passager doit quand même lui verser des honoraires…

Si la démarche aboutit, Flightright verse la somme perçue au passager en prélevant une commission calculée au taux de 27 % et majorée de la TVA. Si la démarche échoue, le passager ne doit rien payer. Cependant, Flightright a déjà aidé ses clients à récupérer un montant total dépassant 200 millions d’euros !

Les droits des passagers victimes d’un mauvais déroulement de leur voyage

Le montant de l’indemnité due par le transporteur aérien en cas de retard ou d’annulation de vol ne dépend pas du prix du billet, mais de la longueur du voyage. Ainsi, pour un vol au départ de la France à destination d’un autre pays de l’Union européenne, de la Norvège, de l’Islande ou de la Suisse, le passager peut réclamer 250 € si la distance à parcourir ne dépasse pas 1 500 km. Au-delà de cette distance, le montant dû est de 400 €.

Par ailleurs, le voyageur lésé peut réclamer une restauration et éventuellement la prise en charge d’une nuit d’hôtel. Ces conditions s’appliquent si le retard atteint au moins deux heures pour un voyage de moins de 1 500 km. Au-delà de cette distance, le retard doit atteindre au moins trois heures.

Si le passager doit se rendre hors de l’Union européenne, si le vol a plus de quatre heures de retard et si la distance dépasse 3 500 km, l’indemnité due est de 600 €. Enfin, en cas de résistance abusive de la compagnie aérienne, le passager peut réclamer des dommages-intérêts en sus.

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline