Tech

Apple annule le lancement des AirPod avec une technologie de recharge sans fil

Source : Pixabay. Apple annule le lancement d'un AirPod à recharge sans fil.

Il semblerait qu’Apple ne traite pas ses clients avec le même haut niveau de soins que celui qu’elle réserve apparemment pour la qualité de son matériel. Neuf jours après le lancement de son casque AirPod à recharge sans fil de 199 dollars, qui vantait la compatibilité avec le futur dispositif de charge inductif Apple AirPower, la société américaine vient d’annuler complètement ce projet. C’est une décision assez inhabituelle de la part d’Apple.

Étant donné que peu de temps après l’annonce de cette annulation, on se demandait si Apple savait si AirPower était fiable avant de lancer le nouveau dispositif de chargement sans fil pour AirPod. Ne pas être transparent à ce sujet est un abus de confiance de la part de la société.

Une situation dommageable

C’est particulièrement dommageable pour une entreprise qui demande constamment à ses clients de commander des produits récemment annoncés. Apple devrait vraiment trouver un moyen de rattraper son retard, d’autant plus que la société est valorisée à plus de 245 milliards de dollars.

Ci-dessous les détails de cette nouvelle en anglais :

Après de nombreux efforts, Apple a conclu qu’AirPower n’atteindrait pas leurs normes élevées et ils ont annulé le projet. La société a tenu à présenter ses excuses auprès de ses clients qui attendaient ce lancement avec impatience.

Les déclarations d’Apple

Apple a annoncé pour la première fois le lancement du dispositif AirPower en 2017, indiquant qu’il arriverait l’année prochaine avec un étui de chargement sans fil pour les AirPod. Toutefois, les clients ont attendu, mais rien ne s’était passé.

Et lorsque les nouveaux AirPod ont été lancés le 20 mars dernier, sans aucune mention d’AirPower dans le communiqué de presse, les soupçons se sont accrus. On sait maintenant que des problèmes de production, dus à une surchauffe, ont entraîné son annulation. Apple a décidé de ne pas expédier ce qui pourrait devenir le prochain risque d’incendie comme celui du Galaxy Note 7.

Source :

TechCrunch

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline