Pro

Hydrogène : Petroma se tourne vers l’exploitation avec sa filiale Hydroma

La phase d’exploration terminée cet été, Petroma Inc se lance dans l’exploitation de l’hydrogène naturel avec la création de sa filiale, Hydroma-SA. Celle-ci devra transformer cette ressource en électricité verte au bénéfice des communautés et surtout pour l’industrialisation du Mali.

Aliou Diallo se consacre à l’hydrogène naturel

La compagnie Petroma Inc vient de mettre fin à sa phase d’exploration de l’hydrogène naturel menée depuis 2011 dans la région de Bourakebougou (Mali). Elle est désormais tournée vers son exploitation avec la création de sa filiale Hydroma-SA. Par cet acte, le PDG de Petroma Inc, Aliou Diallo veut concrétiser sa noble ambition de fournir de l’électricité propre à la population du Mali et à l’Afrique. Pour se consacrer entièrement à ce projet, l’entrepreneur a même cédé les 55% des actions qu’il détenait dans Wassoul’Or (société d’extraction d’or) à un prince émirati.

Un gaz renouvelable et non polluant

Dans le communiqué annonçant la création de sa filiale Hydroma-SA, Petroma Inc se félicite du succès de la phase d’exploration ayant permis l’identification de 22 puits, qui se sont révélés tous positifs. Alain Prinzhofer, professeur et chercheur spécialisé dans l’hydrogène, qui s’est rendu sur place, a même estimé que les réserves d’hydrogène naturel dont dispose Petroma Inc sont beaucoup plus importantes que ce que la société imaginait. Mieux, il a prouvé que l’exploitation de ce gaz ne polluait pas l’environnement, entre autres avantages. « Ce nouvel or bleu, souligne le communiqué, est un espoir de développement pour le Mali en particulier et l’Afrique en général » parce que les réserves sont durables et renouvelables. Aussi, « Les très bas coûts de l’hydrogène naturel ‘shallow’ par rapport à l’hydrogène manufacturé rendent cette source d’énergie incontournable ».

Maintenant que les sols ont été cartographiés, l’exploitation à plus grande échelle peut commencer. Le gouvernement apporte tout son soutien à Aliou Diallo dans ce projet qui passe à une nouvelle étape. Afin de constater de lui-même la révolution énergétique impulsée par Petroma Inc, Bamako a même dépêché sa ministre des mines et du pétrole sur les lieux. Lelenta Hawa Baba Ba a notamment visité l’unité pilote installé à Bourakébougou, qui alimente le village en électricité propre depuis 2011.

« L’exploitation de l’hydrogène naturel ouvre la voie à une Afrique en pointe »

Hydroma-SA se chargera non seulement d’exploiter l’hydrogène, mais également de réaliser le maximum de forages dans la plus grande zone de concentration de l’hydrogène naturel au Mali. D’ores et déjà, la filiale projette de combiner cet hydrogène avec l’énergie solaire pour la production d’électricité à grande échelle en faveur de l’industrialisation du Mali. « L’exploitation future de l’hydrogène naturel du Mali ouvre la voie à une Afrique en pointe dans les technologies de demain », se projette Petroma Inc.

Suivez-nous !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +