La diabète est l’une des maladies chroniques les plus répandues du monde, pourtant aussi bien ses moyens de traitement que d’accompagnement peinent à être révolutionnés. Alors que l’insuline est à ce jour le seul traitement recommandé chez les diabétiques, l’inconfort créé par les piqûres à répétition pour mesurer la glycémie ou s’injecter l’hormone hypoglycémiante sont les facteurs qui parfois poussent les patients à ne pas être compliants au traitement. Des chercheurs viennent de mettre au point un gant capable de mesurer en continu la glycémie de son porteur.

La glycémie, enjeu majeur de la lutte contre le diabète

Il existe deux types de diabète. Le type 1 qui est plus congénital et qui est caractérisé par le fait que l’organisme ne secrète pas (ou pas assez) d’insuline. Et le type II, qui est acquis, et qui se caractérise par le fait que l’organisme ne soit plus réceptif aux signaux de l’insuline. Du coup, le glucose apporté par l’alimentation n’est plus stocké comme il devrait l’être.

Il se retrouve du coup déversé en quantités excessives dans le sang. Avec les complications que cela entraîne. Lorsque justement l’organisme n’arrive plus à bien gérer le stockage du glucose et que celui-ci est présent en grande quantité dans le sang, on dit d’un patient qu’il est diabétique. Et la prise en charge de son diabète est fonction du taux de glycémie.

En fonction de la valeur de sa glycémie, il prend un antidiabétique oral ou de l’insuline par voie injectable.

La mesure de l’insuline jadis

Il existe ce que l’on appelle aujourd’hui des glucomètres. Leur rôle est de déterminer la glycémie d’une personne à partir d’une goutte de son sang. Seul problème, cela nécessite de se piquer plusieurs fois par jour pour prélever le sang nécessaire à la lecture de sa glycémie.

Un glucomètre – Crédits photo : Wallpaper Flare

Grâce à l’invention de chercheurs Libanais, les patients diabétiques n’auront bientôt plus besoin de se piquer pour mesurer leur glycémie. Et ce, notamment avec l’aide d’un gant connecté.

Un gant connecté pour lire la glycémie

Présentant déjà l’avantage d’être non invasif, le gant connecté lecteur de glycémie est une solution idoine pour les patients diabétiques. Développé par des chercheurs de l’université de Beyrouth, le gant en question fonctionne en émettant et recevant des ondes électromagnétiques.

Le gant lecteur de glycémie – Crédits photo : Beyrouth University

Ces ondes sont bombardées à la surface de la peau en continu durant la journée. Puis, en fonction du changement desdites ondes l’appareil boosté à l’IA établit le profil glycémique du malade. Au bout de quelques secondes il déduit la concentration du glucose dans le sang. La glycémie.

Source :

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici