fbpx
Accueil Santé Au Népal, ce chirurgien redonne la vue à 130 000 personnes grâce...

Au Népal, ce chirurgien redonne la vue à 130 000 personnes grâce à des lentilles ultra-performantes

0
456
Une intervention chirurgicale oculaire - Crédits photo : YouTube

La vue est l’un des sens les plus importants, sans lequel il est difficile de vivre une vie en toute autonomie. Bien que la science ait évolué dans le sens de la recherche et que des techniques plus ou moins innovantes permettent désormais de redonner la vue à des personnes mal voyantes ou aveugles, au Népal un chirurgien est désormais considéré comme une star, un gourou. Ce dernier a en effet redonné la vie à 130 000 personnes sans que ces dernières n’aient à payer le moindre sous. On vous explique tout ça !

Un chirurgien en avance sur son temps

La cataracte vous connaissez ? Si non, c’est normal, puisqu’il s’agit d’une maladie de la vue qui se manifeste essentiellement chez le sujet âgé. En temps normal, les individus de moins de 50 ou 60 ans ne sont absolument pas concernés.

Cependant des cas exceptionnels de la maladie chez les plus jeunes ont été documentés dans la littérature médicale. Ceci étant que peu importe leur âge, les patients atteints de cataracte sont des patients qui ont partiellement perdu la vue. Le seul traitement efficace connu pour la cataracte aujourd’hui est une intervention chirurgicale qui consiste à remplacer le cristallin, qui a perdu de sa transparence.

Seul problème, cette opération est hautement risquée et donc onéreuse. Et dans des pays sous-développés tels que le Népal, peu sont ceux à avoir de quoi se payer une telle intervention.

Du fait de son altruisme et surtout grâce à la découverte de sa vie, le Dr Sanduk Ruit a réussi à redonner la vue à 130 000 personnes au Népal.

Une lentille pour soigner les patients atteints de cataracte

L’invention du Dr Sanduk Ruit est assez révolutionnaire. Mais tout aussi simple. Il s’agit d’une lentille intraoculaire qui joue le même rôle que le cristallin. L’avantage de son invention, pas besoin pour le patient de suivre des soins post-opératoires ou de suivi.

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici