2020 n’aura pas été une année facile pour les géants de la tech, qui ont vu leurs revenus fondre comme neige sous soleil. Plusieurs raisons expliquent d’ailleurs cette chute de leurs revenus. Notamment la crise sanitaire qui secoue jusqu’à présent le monde, sur fond de pandémie à COVID-19. Outre ces aspects assez gris quelques acteurs se sont démarqués du lot. A l’instar d’Apple qui a bousculé tous les pronostics en vendant pas moins de 23,1 millions de Mac en 2020. Dont 7 millions durant les deux derniers mois de l’année. Du jamais auparavant.

Apple bat un record de ventes

Alors jusqu’à lors 5ème plus gros vendeur d’ordinateurs, Apple a réussi à s’extirper de sa cinquième place historique pour se hisser à la quatrième place du podium des plus gros vendeurs de machines de travail au monde.

Le Mac Pro d’Apple utilisé par Lunar Animation pour les effets spéciaux de Jumanji – Crédits photo : Lunar Animation

En effet les chiffres parlent d’eux-mêmes. En 2020 la Pomme aurait écoulé pas moins de 23,1 millions de Mac. Comme en attestent les données émanant d’IDC, un cabinet d’analyses métriques des marchés.

Cependant, bien que la nette progression des ventes de Mac soit déjà surprenante, ce qui est encore plus surprenant, c’est le nombre d’unités écoulées durant les deux derniers mois de 2020. Un total de 7 millions de Mac, en deux mois seulement. Des chiffres vertigineux qui n’ont jamais été enregistrés chez Apple depuis sa création.

Soit une nette progression de 49 % de ses ventes sur un an. Entre 2019 et 2020. Seul Acer a pu faire presque aussi mieux avec un bond de 48 % de ses ventes. Désormais Apple pèse 8 % du marché des ordinateurs.

Comment expliquer cette explosion des ventes ?

Deux facteurs peuvent expliquer les raisons de l’explosion des ventes de Mac en 2020. Et plus spécifiquement en fin d’année. Déjà la pandémie de coronavirus impose aux gens de rester à la maison. Du coup, le télétravail est désormais la norme dans les domaines qui le permettent. Et pour travailler depuis la maison il faut investir dans une nouvelle machine.

Apple étant réputé fiable, logique que de plus en plus d’utilisateurs et consommateurs se tournent vers ses solutions matérielles.

Qui dit ensuite matériel dit M1. La puce lancée par Apple l’an dernier et qui donne des migraines à Intel et AMD.

Source :

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici