De plus en plus critiqué pour ses choix et surtout le degré de censure qu’il applique jusqu’au sommet de l’appareil étatique américain, Facebook paie déjà les frais de ses récentes sorties ou résolutions. Comme celle datant d’il y a 2 semaines, qui a abouti à la suppression pure et simple du compte de Donald Trump, encore alors Président des Etats-Unis. Depuis cet épisode Facebook a perdu 34 milliards de dollars en bourse. Comme quoi l’année 2021 n’est pas la bonne pour Facebook.

Les Etats-Unis dans la tourmente

En début de mois, le monde entier a été spectateur d’une scène qu’on pensait possible partout sur la planète, sauf aux Etats-Unis. En effet des membres d’un groupement anti-mondialisation et autres attributs, se sont introduits dans le Capitole à Washington, siège de la démocratie la plus avancée du globe, siège de la chambre des représentants et du sénat américain.

Ces manifestants, auraient été encouragés par Donald Trump, qui durant les derniers jours de son mandat, n’a cessé d’attiser les flammes de la haine via des tweets insidieux et des publications parfois au bord du racisme ou du fascisme, sur Twitter et Facebook.

Résultat des courses, il s’est fait purement et simplement évacuer des deux réseaux sociaux les plus utilisés du monde. Une décision prise arbitrairement par les dirigeants des deux plateformes. Facebook se défend cependant en rappelant que même le Président des Etats-Unis, n’est pas au-dessus des lois et de ses règlements.

Et ce qui n’était qu’une simple suspension temporaire est finalement devenu un bannissement à vie, de Donald Trump de Facebook : Notre interdiction est à durée illimitée. Nous avons dit qu’elle durerait au moins jusqu’à la transition présidentielle, mais nous n’avons pas l’intention de la lever” explique Sheryl Sandberg, numéro 2 de Facebook.

Facebook perd des milliards en bourse

En réaction à la décision de Facebook ses actionnaires et investisseurs ont craint des représailles de la part de Donald Trump. Ce qui a fait chuter de 4,5 % le cours de l’action de Facebook en bourse. Résultant à la perte de 33,6 milliards de dollars.

Source :

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici