Alors que les voitures électriques ont été longtemps boudées par les consommateurs, celles-ci prennent toujours plus de parts de marché par les temps qui courent. Et si vous en doutiez, il suffit de jeter un coup d’oeil dans la rue pour tomber sur une Tesla, une VW ou une Peugeot, voire une Hyundai Kona électriques. En parlant du sud-coréen d’ailleurs. Tout porte à croire qu’il a décidé de faire de sa gamme Ioniq le porte-étendard du marché des EVs. Il vient en effet de dévoiler l’Ioniq 5, qui risque de faire de l’ombre à pas mal de concurrents.

L’Ioniq 5, la nouvelle ruée vers l’électrique est lancée

Connue dans un premier sous la forme d’une berline écoulée depuis 2016 en version thermique et électrique, la Ioniq évoluera dans les 2 années à venir pour devenir désormais une gamme à part entière de véhicules 100 % électriques.

En effet, Hyundai qui depuis des mois communique sur le sujet, a annoncé récemment la Ioniq 5, une voiture électrique qui en a à revendre sous le châssis. Celle-ci se positionne sur le juteux et convoité segment des SUV électriques, tandis que les précédentes itérations de Hyundai portant ce nom étaient des berlines.

Un SUV assez atypique

Dans l’ensemble on retrouve donc un SUV au look néo-rétro des années 70 à 90. Et ce look est de plus en plus prisé par les consommateurs, usés par les formes arrondies des véhicules standardisés pondus par les constructeurs automobiles.

Le Hyundai Ioniq 5 – Crédits photo : Hyundai

On retrouve à bord des sièges inclinables à 90°, de même qu’un attirail high-tech qui ferait pâlir de jalousie les Model de Tesla.

Sur le plan purement électrique

On retrouve sous le châssis de cette EV un moteur électrique proposant deux niveaux de puissance : 70 et 155 kW. Cependant, une version ultimate devrait embarquer deux moteurs dont un arrière de 155 kW et l’autre avant de 70 kW. Ce qui lui prédit une accélération de 0 à 100 km/h en 5 secondes à peine.

Le Hyundai Ioniq 5 – Crédits photo : Hyundai

On devrait retrouver une batterie de 58 ou 72,6 kWh. De quoi prédire aisément une autonomie de 350 km.

Source :

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour, je m interesse aux véhicules électriques, ne pourrait on pas coupler un alternateur à chaque roue de vehicule pour recharger la batterie ce qui augmenterait l autonomie, je pense à cela car pour une voiture essence c est l alternateur qui recharge la batterie. Maintenant peut-être les constructeurs y ont pensé et ce n est peut-être pas possible. Amicalement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici