Vous le savez, depuis plusieurs mois maintenant Facebook cherche à lutter contre les fakes news et les notamment les deep fakes. Et c’est loin d’être aussi facile qu’on pourrait le penser. Voilà pourquoi, des chercheurs de Facebook se sont associés à des scientifiques de l’université du Michigan pour mettre au point un nouveau système permettant de détecter les deep fakes. Le système semble très efficace.

Une nouveauté intéressante

Le 16 juin, Facebook est sorti officiellement du silence pour annoncer sa nouvelle collaboration avec l’Université du Michigan. Cette collaboration a permis de mettre au point une intelligence artificielle pas tout à fait comme les autres. Le but est en effet de détecter les deep fakes et de remonter à leur source pour savoir qui les a créées.

Il faut savoir que les deep fakes sont des images truquées qui sont réalisées pour manipuler les internautes et pour propager des fakes news. C’est une véritable problématique pour le réseau social qui cherche depuis plusieurs mois maintenant à lutter contre ceux qui sont à l’origine de ces contenus trompeurs. Pour lutter contre les deep fakes, Facebook a décidé de faire appel à l’intelligence artificielle qui permet de démêler le vrai du faux assez facilement.

Une solution efficace

Facebook a déjà proposé plusieurs solutions pour détecter les deep fakes. Malheureusement, les résultats n’étaient pas à la hauteur des espérances. Or, il semble que l’intelligence artificielle mise au point soit capable de déceler les deep fakes de manière très efficace. On parle très exactement de rétro-ingénierie. C’est-à-dire que l’intelligence artificielle étudie le système pour comprendre son fonctionnement. Elle va déconstruire la photo pur repérer les intersections qui ont pu être ajoutées au moment du montage.

Ainsi, l’intelligence artificielle met en avant les empreintes qui permettent d’identifier de manière certaine une image qui n’est pas vraie. En outre, l’intelligence artificielle va croiser les similitudes dans la création de ces photos et images pour remonter à la source. Pour l’instant, le projet n’en est qu’à ses débuts, mais il semble particulièrement prometteur. Affaire à suivre

 

Source :

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici