Tech

La technologie dans les entreprises de joaillerie modernes

L’industrie de la bijouterie est fière de créer une vaste gamme de pièces d’art belles et élégantes chéries par leurs propriétaires. Le désir profond de l’humanité de porter des bijoux ornés remonte à au moins 100 000 ans, époque à laquelle sont datée les premières formes de bijoux en coquillages découvertes par des archéologues en Afrique. Si ces premiers bijoux sont d’élaboration assez simple, ils présentent néanmoins les touches de raffinement complexes et élégantes que l’on retrouve dans les modèles actuels.

Dans le monde moderne de la bijouterie, des technologies de précision et des méthodes de conception sophistiquées sont couramment employées pour créer ces objets esthétiques. Cet article présente quelques-uns des principaux éléments technologiques qui permettent aux artistes bijoutiers du monde entier de créer leurs chefs-d’œuvre.

Conception assistée par ordinateur

Au cours des dernières décennies, on a assisté à une progression du recours aux logiciels de conception assistée par ordinateur (CAO) dans les premières étapes de la conception d’un bijou. L’emploi d’applications CAO dans le processus de création permet de produire un modèle tridimensionnel à l’échelle précis du futur article fini. Ce modèle numérique peut ensuite être sauvegardé et les informations chargées dans une imprimante tridimensionnelle, autre technologie récemment introduite dans l’industrie de la bijouterie pour concevoir des prototypes.

Ces derniers offrent la possibilité de produire un modèle réel de l’ornement dans des matériaux tels que la cire ou le plastique. On appréhende ainsi précisément l’aspect de l’article final tout en surmontant tout problème potentiel lié aux prototypes.

Gravure au laser

Les consommateurs de bijoux souhaitent de plus en plus que leurs articles soient uniques. Par exemple, il est courant aujourd’hui que les couples qui envisagent de se marier demandent des messages personnalisés à l’intérieur de leurs bagues de fiançailles ou de mariage. Ces touches personnelles peuvent être réalisées par des experts en bijouterie utilisant la technologie du graveur laser.

Ces machines gravure au laser sont conçues pour offrir un marquage de haute précision sur de petits articles de bijouterie tels que des bagues et des chaînes, d’une manière qui ne pourrait tout simplement pas être réalisée par la main humaine. La technologie laser est donc largement employée dans l’industrie de la bijouterie pour obtenir un marquage et un texte impeccables.

Les équipements modernes de gravure au laser sont reliés aux applications de conception existantes afin de permettre un processus sans faille de la conception des marquages à leur incorporation dans le produit final.

Sertissage

Une autre tendance relativement nouvelle dans la fabrication de bijoux est le recours à la technologie et aux équipements pour concevoir et créer des styles nouveaux et complexes de bracelets et de chaînes. Auparavant, l’élaboration de chaînes et de bracelets reposait sur l’emploi de matériaux précieux reliés entre eux en tant que composants de l’ensemble. Grâce à la technologie du sertissage, il est désormais possible d’assembler de nombreux fils de manière hélicoïdale pour obtenir une finition câblée complexe. Les matériaux utilisés pour cela peuvent aller des métaux semi-précieux à l’or, et « tisser » ensemble des brins de couleurs distinctes peut donner un effet à couper le souffle.

Développements futurs de la technologie des bijoux

Il est donc clair que, depuis ses débuts il y a plus de 100 000 ans, l’industrie de la bijouterie a véritablement adopté la technologie et s’en sert pour créer et produire des œuvres d’art complexes. La conception assistée par ordinateur est désormais un essentiel de la boîte à outils des créateurs de bijoux, mais que réserve l’avenir de la technologie dans le monde de la bijouterie ?

Le frittage sélectif par laser est un développement technologique qui n’en est encore qu’à ses débuts. Bien qu’il ne soit pas encore totalement établi dans le secteur, il offre un aperçu des prochaines générations de conception de bijoux. Il s’agit essentiellement d’une avancée des imprimantes tridimensionnelles. Alors que ces dernières se servent des plastiques ou de matériaux composites pour créer des prototypes tridimensionnels de bagues et de chaînes, le processus de frittage par laser fait fondre des métaux précieux en poudre couche par couche pour produire la forme et la texture de l’article fini.

Il est également possible de créer des éléments complexes, tels que des charnières, à l’aide de cette technologie, bien qu’à l’heure actuelle, les coûts liés à ces processus soient élevés.

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !