Marketing

Comment Instagram affecte le développement des jeunes ?

Instagram est une application très populaire auprès des enfants et des adolescents. Bien que cette plateforme puisse offrir des avantages, comme la connectivité et la créativité, elle a également des conséquences négatives sur le développement des enfants qui l’utilisent de plus en plus jeunes. Quels sont ces effets ? Et comment, en tant que parents, pouvez-vous les en protéger ?

Une estime de soi en développement

D’une part, les utilisateurs d’Instagram ont tendance à comparer leur vie à celle des autres, ce qui peut provoquer une insatisfaction par rapport à leur propre vie, en particulier chez les enfants. D’ailleurs, d’après une enquête d’ExpressVPN, un enfant sur six admet avoir déjà menti sur les réseaux sociaux à propos de son âge ou une autre caractéristique.

D’autre part, Instagram est réputé pour véhiculer des normes de beauté irréalistes avec des images retouchées et des filtres. Elles peuvent inciter les utilisateurs influençables à rechercher des standards inatteignables.

Parents, aidez vos enfants à comprendre que les photos filtrées et mises en scènes ne sont pas une représentation exacte de la réalité. Il est inutile de leur interdire l’accès à l’application, car s’ils veulent y accéder, ils y arriveront d’une manière ou d’une autre. Discutez plutôt avec eux d’une utilisation saine des réseaux sociaux, en leur parlant de consentement, de droit à l’intimité et à l’image.

Une santé mentale à protéger

L’utilisation excessive d’Instagram a été associée à l’anxiété, à la dépression, ou même aux troubles alimentaires. La pression pour maintenir une image parfaite peut causer cela chez les enfants et les adolescents. Les utilisateurs peuvent être également sujets à la cyberintimidation et l’exposition à des images perturbantes, qui peuvent gravement porter atteinte à leur santé mentale. D’ailleurs; 23% des adolescents déclarent se sentir plus mal lorsqu’ils utilisent Instagram.

Instagram peut également devenir addictif chez les jeunes. La plateforme est conçue pour encourager l’utilisation continue, envoyant des notifications et incitant les utilisateurs à interagir en permanence. Aux Etats-Unis, en 2019, un abonné d’Instagram recevait en moyenne 46 notifications par jour. Son utilisation peut également perturber le sommeil des enfants.

Il est primordial de parler à vos enfants de l’importance de prendre du recul par rapport aux réseaux. Vous pouvez également les protéger en installant un contrôle parental, ou en limitant les notifications avec eux dans les réglages.

Des relations sociales à construire

Sur Instagram, le nombre de followers et de likes peut être perçu comme une mesure de popularité et de réussite. Les utilisateurs peuvent se sentir en compétition, ce qui cause de l’anxiété et de la frustration.

En tant que parents, n’hésitez pas à sensibiliser vos enfants à l’importance des interactions en face-à-face, et au fait que les discussions en ligne peuvent modifier la perception qu’ils ont d’eux-mêmes et des autres. Incitez-les à n’accepter que leurs vrais amis sur les réseaux et à passer leur compte en mode privé.

Récemment, Facebook avait envisagé de lancer une version d’Instagram destinée aux moins de 13 ans. Aux Etats-Unis, une lettre a été envoyée à Mark Zuckerberg par les représentants de 44 Etats pour lui demander d’abandonner le projet. Certains y voient un grand danger pour les enfants, développant chez eux des risques de dépendance et de « course aux likes » encore plus tôt.

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !