Finance

Une extension rend les transactions Bitcoin anonymes

Zerocash permet aux utilisateurs d’effectuer de manière complètement anonyme des transactions de devise numérique au milieu des problèmatiques de blanchiment d’argent.

Bitcoin, la monnaie digitale envoyée par des transactions directes sans l’intermédiaire des banques, continue de croître sur les marchés globaux du change. Cependant, les questions de sécurité ont toujours été problématiques, avec des adresses numériques permettant de tracer les transactions de l’utilisateur. Une nouvelle extension de devise cryptée Zerocash a pour but de rendre complètement anonyme les transactions de devise en ligne.

Développé par des cryptographeurs à John Hopkins, MIT et l’université de Tel Aviv, Zerocash (précédemment connu sous le nom de Zerocoin) a été développé comme une extension du code Bitcoin existant, en y apportant un niveau de confidentialité de la même façon que les sites web en HTTPS fournissent des connections sécurisées.

Les transactions Bitcoin sont disponibles publiquement et l’adresse IP des utilisateurs peut être tracée. Alors que certains prétendent que cela encourage les transactions honnêtes, Zerocash fait valoir que, bien que les gouvernements puissent surveiller les flux d’argent, la plupart des gens n’aimeraient pas que leurs voisins ou employeurs connaissent l’historique de leur relevé bancaire. Cependant, les extensions cryptées, qui rendent les échanges de Bitcoin et d’autres de monnaies numériques complètement anonymes, soulèvent des préoccupations sur les activités illégales. Mais Zerocash fait valoir que les avantages à légitimer les utilisateurs qui ne veulent pas que leurs détails financiers soient rendus publics l’emportent sur l’aspect criminel.
Quels autres outils de transaction peut aider à trouver un équilibre entre la vie privée et la sécurité ?

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline