Finance Pratique Restauration

Une application qui partage équitablement l’addition du restaurant en tenant compte de l’écart de rémunération

equitable-3-pay-gap-fair-wages-bill-dining

EquiTable utilise les données gouvernementales pour partager l’addition d’un restaurant en utilisant la « proportionnalité positive » et détermine combien chaque personne doit payer en fonction de leur origine et de leur sexe.

Malgré la prise de conscience, la problématique de l’écart salarial persiste toujours entre les hommes et les femmes, mais se voit aussi en fonction des origines. Cette situation, on l’espère, peut éventuellement être rectifiée. Mais en attendant, il existe plusieurs initiatives intéressantes visant à équilibrer ce qui concerne les paiements. Tout d’abord, il y a eu « Less Than 100 », une boutique de voyage qui tient compte de l’écart de rémunération en faisant moins payer les clientes que les clients. Et aujourd’hui, EquiTable est une application qui permet aux convives de diviser la facture d’un restaurant plus raisonnablement, en tenant compte de l’ancienne et de l’actuelle inégalité salariale.

L’application, qui a été initialement appelée EquiPay, a été développée par la comédienne Luna Malbroux dans le cadre du « Comedy Hack Day ». Elle utilise les données du bureau des statistiques sur le travail pour calculer combien chaque convive doit payer pour leur repas, en tenant compte de leur origine et de leur sexe, et diviser ainsi la facture pour équilibrer l’écart salarial. Pour commencer, les clients doivent télécharger l’application, qui est gratuite, et inscrivent leurs informations démographiques. Ensuite, ils se connectent avec leurs amis et inscrivent également le total de l’addition. C’est après que l’application « EquiTable » utilise un algorithme complexe pour partager l’addition de façon équitable à travers ce que les créateurs appellent «  la proportionnalité positive ».

Si quelqu’un parmi les convives a un problème avec l’attribution des parts de chacun, il a la possibilité de porter une réclamation en avançant les excuses classiques telles que « je suis une personne comme les autres, sans intérêt particulier », ou « j’ai été l’enfant cadet de la famille ». L’application revient ensuite avec des statistiques indéniables concernant l’écart de rémunération de chacun. Une fois convaincus, les utilisateurs peuvent partager leur addition de restaurant sur les réseaux sociaux pour attirer l’attention sur cette campagne et montrer leur contribution.

Sinon, comment les injustices systématiques pourraient-elles être corrigées sur les questions de paiement de facture ?

Abonnez-vous à la newsletter, c'est gratuit et enrichissant !

La newsletter vous permet de recevoir chaque mardi et jeudi par email, les dernières innovations et idées de business publiées. Nous n’utiliserons jamais votre email à des fins publicitaires – Garantie sans SPAM.