Un logiciel automatisé américain intégré à Twitter, conçu par la Bibliothèque Municipale de New York, trouve des solutions de rechange aux émojis.

En 2009, l’artiste Fred Benenson a mené avec succès une campagne Kickstarter pour lever des fonds afin de traduire le livre de Moby Dick en symboles émojis. Les pictogrammes ont changé la façon dont nous communiquons et un certain nombre d’innovations technologiques ont été créées suivant ce modèle linguistique. Parmi ces innovations, on retrouve une application bancaire qui utilise les émojis pour aider les clients à économiser de l’argent, et un logiciel automatisé qui utilise de petits graphiques mignons pour planifier les repas. Aujourd’hui, une nouvelle innovation de la Bibliothèque Municipale de New York (NYPL) voit les émojis comme des sources d’inspiration créative au lieu d’un signe d’appauvrissement culturel. Le but est de fournir aux utilisateurs de Twitter des images historiques et artistiques fascinantes qui correspondent à des émojis.

Lorsqu’un utilisateur de Twitter envoie un message en émoji, une recherche est tout de suite effectuée dans la vaste bibliothèque numérique de la NYPL et l’image correspondante sera sélectionnée puis renvoyée à l’utilisateur. Plus de 8000 symboles on été tweetés à ce jour. Ainsi, par exemple, un émoji en forme de lanterne renvoie une illustration de fabricants de lanternes chinoises. La collection en ligne de la NYPL contient aujourd’hui plus de 800.000 images numérisées.

Le code source du logiciel automatisé a été mis en ligne sur GitHub pour ceux qui veulent connaître en détail son fonctionnement. Sinon, comment les logiciels automatisés pourraient-ils être utilisés pour divertir et éduquer le public ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici