Un service de transfert de paiement utilise Facebook Messenger pour que les utilisateurs puissent payer les factures sans accès à Internet.

Aujourd’hui au Nigeria, il est possible de payer la facture du câble ou du satellite, d’électricité et du forfait téléphonique en ligne. Cependant, seulement 39 % de la population a accès à internet. Kudi, une nouvelle startup nigérienne, est un chatbot sur Facebook Messenger, donc ne nécessite l’utilisation d’aucune donnée.

Pour envoyer un paiement à quelqu’un via Kudi, les utilisateurs ont simplement besoin du numéro de téléphone du destinataire, ce qui facilite le paiement des factures. Grâce à Kudi, les utilisateurs peuvent transférer de l’argent, payer des factures et même acheter des forfaits pour son téléphone. Contrairement à d’autres services de transfert d’argent au Nigéria, ceux qui utilisent Kudi n’ont pas à payer de frais lors du transfert d’argent vers des comptes bancaires. Au lieu de cela, la startup charge des frais de commodité d’environ 30 centimes de dollar pour le paiement des factures. À ce jour, les transactions effectuées à travers Kudi totalisent 15 000 USD et les revenus augmentent de 125% par semaine. Pelumi Aboluwarin, le co-fondateur de Kudi, attribue la popularité de l’application au fait que beaucoup de personnes ont du mal à s’adapter aux nouvelles applications mobiles. Elles préfèrent utiliser les applications qu’ils utilisent déjà.

Le prochain objectif de la startup est de recueillir des fonds pour étendre l’application au Kenya et au Ghana. Cette technologie pourrait-elle être utilisée de façon plus généralisée partout dans le monde ?

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici