Santé

Bpifrance va aider les start-up du monde de la santé

Investir pour un meilleur avenir. Source : Bpifrance

La naissance du Hub HealthTech devrait permettre aux start-up françaises de santé de grandir. Dans un premier temps, Bpifrance y consacrera un fonds de 50 millions.

La genèse du Hub HealthTech

Bpifrance est avant tout une banque publique d’investissement française. À côté de sa vocation généraliste, elle souhaite subventionner des créneaux en particulier. Parmi eux se trouve la healthtech. Ce mot-valise dérivé de l’anglais reprend le terme health (santé) et celui de tech. En jeu : la santé de pointe et les dernières trouvailles en la matière.

Le tout nouveau Hub HealthTech disposera d’une enveloppe de 50 millions d’euros pour placer la France en première ligne de la conquête sanitaire par la technologie. Cette structure d’accompagnement récompensera les meilleurs dossiers. En parallèle du financement français des biotechs, il s’agit de pouvoir industrialiser les découvertes des chercheurs français. En passant à une plus grande échelle, elles profiteront à toute l’humanité.

Bpifrance, la banque publique d’investissement française. Source : Bpifrance

L’annonce de la création a été principalement portée par Paul-François Fournier, à la tête du service de l’innovation au sein de Bpifrance. Il place de nombreux espoirs sur cet accélérateur de start-up. La télémédecine (ou e-santé) reposant sur la visioconférence pourrait effectivement réduire considérablement les coûts de santé en France. En parallèle, le fonds InnoBio de Bpifrance a engagé 200 millions supplémentaires pour les labos. Le bien-être des Français devrait à terme s’en ressentir, de même que leur espérance de vie.

Cela n’empêche pas la banque d’investissement Bpifrance d’investir dans des champs totalement différents. Récemment, le marketing conversationnel en a été un excellent exemple.

Les start-up concernées par le projet

Le Hub HealthTech n’est pas destiné à aider toutes les entreprises sanitaires et sociales. À l’inverse, seul un petit nombre d’élus auront droit à ses subsides. Sont en effet concernées les start-up associant numérique et santé. De plus, leur projet devra induire des améliorations notables en matière sanitaire pour les Français. L’argent est le nerf de la guerre, mais ce n’est pas la seule chose qui compte. Le conseil, le partage de connaissances et la mise en relation feront également partie des attributions du Hub HealthTech.

Les nouvelles technologies révolutionnent peu à peu la santé. Crédit photo : stevepb, Pixnio

7 start-up ont déjà été sélectionnées pour le lancement. Ce sont notamment SparingVision (s’attaquant à la dégénérescence rétinienne), CorWave (en faveur des cardiaques) et H4D (un cabinet médical digitalisé). On parle communément de « medtech ». Figurent également parmi les lauréats :

  • Step Pharma, s’intéressant à la sclérose en plaques, à l’arthrite rhumatoïde et au psoriasis ;
  • BioSerenity, faisant des recherches sur l’utilisation d’habits connectés pour dépister des pathologies et effectuer des contrôles médicaux ;
  • Gramamabs, à la recherche d’anticorps contre les cancers féminins ;
  • et Eyevensys, souhaitant développer des thérapies génétiques pour soigner les problèmes d’yeux.

Le Hub HealthTech vient compléter de façon cohérente un arsenal déjà bien bâti. Il faut rappeler que Bpifrance a investi 170 millions dans le domaine de la santé l’année dernière. Elle dispose à ce jour d’actions dans 38 jeunes entreprises de ce secteur d’activité.

Source :

Les Échos

Share on Pinterest


Abonnez-vous à la newsletter, c'est gratuit et enrichissant !

La newsletter vous permet de recevoir chaque mardi et jeudi par email, les dernières innovations et idées de business publiées. Nous n’utiliserons jamais votre email à des fins publicitaires – Garantie sans SPAM.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline