Ce nouveau colorant est capable de détecter des matériaux plastiques cachés qui ont un impact extrêmement négatif sur la biodiversité marine.

Utilisation d’un colorant pour rendre les microplastiques visibles

Depuis longtemps, les effets néfastes du plastique ont été le sujet de beaucoup de discussion, surtout dans les médias. D’ailleurs, les scientifiques affirment qu’il n’y a que 1 % des matériaux plastiques déversés dans l’océan qui sont ramassés. Mais d’après de toutes nouvelles recherches menées par l’Université de Warwick, il est possible de trouver les 99 % de déchets manquants. Ces chercheurs ont découvert qu’en utilisation un type spécifique de colorant fluorescent, on pouvait identifier des fragments de plastiques de moins de 20 µm. Les propriétés du colorant lie les particules de plastique, les rendant facilement visibles sous un microscope à fluorescence.

Unebaleinesurlefil

Du plastique provenant des habitudes alimentaires

Les scientifiques ont testé leur méthode sur la côte anglaise, en prélevant des échantillons d’eau de mer. Ils ont ensuite appliqué le colorant et ont trouvé beaucoup de microplastiques invisibles à l’œil nu dans l’échantillon prélevé. Les chercheurs ont fait le constat que les microplastiques trouvés étaient en majorité du polypropylène. Il s’agit d’un composant couramment utilisé dans l’industrie alimentaire. C’est la preuve que nos habitudes de consommation ont un impact direct sur la nature.

Wikimedia Commons

À mesure que l’on prend conscience de l’impact du plastique sur l’environnement, de nombreuses alternatives font leur apparition. On peut citer comme exemple cette bouteille intelligente et cette bouteille compostable qui permettent de réduire l’utilisation de plastiques.

Source :

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici