Le succès de la saga Star Wars à l’esprit, la start-up japonaise iSpace souhaite faire entrer l’usage de l’espace dans les mœurs. Ce n’est plus Jacques Cheminade, un petit candidat malheureux aux élections présidentielles françaises, qui souhaite poursuivre la conquête de l’espace, mais une entreprise commerciale. Ses idées sont à la hauteur de ses ambitions : tout à fait folles !

iSpace : un passé, un présent et un avenir

C’est le 10 septembre 2010 que le Japon a assisté à la création d’iSpace, Inc. C’est une start-up pas comme les autres, car toute tournée vers la Lune. Elle souhaite en effet utiliser à fond la potentialité publicitaire du seul satellite naturel de la Terre. Un projet que d’aucuns jugent ou jugeront fou, mais qui semble plus que jamais en passe de se réaliser.

Avec Takeshi Hakamada pour PDG, la jeune entreprise entend aller très loin. Il est aidé de son CTO Kazuya Yoshida et de son COO Takahiro Nakamura, outre une quarantaine d’employés. La société compte un bureau en Californie et un autre au Luxembourg. À défaut d’avoir l’esprit dans la lune et la tête dans les étoiles, il s’agit de concrétiser des projets tout à fait réalistes, préparant une nouvelle ère pour l’humanité.

Le logo de la start-up japonaise iSpace, Inc.

Aujourd’hui, le groupe iSpace est parvenu à lever fin 2017 pas moins de 90 millions de dollars. C’est une somme colossale, réunie grâce au soutien du collectif Hakuto, également au Japon. Parmi les investisseurs, nous trouvons Japan Airlines. C’est une juste récompense après un concours Lunar X réussi. Cette dernière compétition de l’innovation lunaire est organisée par Google.

Dans un avenir proche, la start-up japonaise envisage de mener à bien deux expéditions spatiales. Elles lui sont indispensables pour concrétiser ses projets. La première devrait consister à placer en orbite un vaisseau spatial autour de la Lune. La seconde se posera directement sur le corps céleste pour y ériger des infrastructures. Selon le calendrier actuellement défini, elles devraient être respectivement réalisées en 2019 et 2020.

Le potentiel publicitaire de l’univers

La publicité représente un marché juteux, et pas seulement sur le web. Dans un monde à la concurrence accrue, tout vendeur doit être le plus visible et persuasif possible. Et il doit non seulement se faire connaître, mais aussi susciter de la part de ses prospects des réactions aussi positives qu’immédiates. En effet, le but d’une entreprise est de vendre !

Dans ce contexte, iSpace souhaite trouver un nouveau créneau publicitaire grâce à l’espace. Il s’agira en effet de proposer à des sociétés terrestres de faire de la pub… depuis la Lune ! En bref, des slogans s’afficheront sur sa face visible. Ce sera un moyen de rentabiliser rapidement les projets d’iSpace et de financer indirectement la poursuite de la conquête lunaire.

Dans un second temps, il pourra s’agir d’une véritable colonisation. Ou, du moins, d’une appropriation, la Lune étant – jusqu’à preuve du contraire ! – inhabitée. Effectivement, Takeshi Hakamada entend faire des forages pour trouver de l’eau sur la Lune dès 2021. D’ailleurs, une vidéo a été développée pour expliquer au grand public l’ampleur du programme qui devrait aboutir en 2040 :

Mais la Lune est l’unique satellite de la planète Terre. Elle pourrait donc exciter convoitises et jalousies, puisque c’est également la cible de l’Agence spatiale européenne, de la République populaire de Chine et de Space X, la firme d’Elon Musk.

Dans tout cela, pas évident de garder les pieds sur terre…

Source :

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici