Santé

Dites adieu aux acouphènes grâce à Immersive Therapy

Logo et slogan de Diapason, l'application proposée par la start-up Immersive Therapy pour combattre les acouphènes

C’est une autre révélation française au Consumer Electronics Show de Las Vegas. Si la start-up Immersive Therapy était déjà connue d’un public trié sur le volet, elle aura acquis une visibilité remarquable. Ce n’est que justice, en raison de l’amélioration des conditions de vie qu’elle promet aux personnes atteintes d’acouphènes. En effet, son application devrait les aider à lutter contre !

Une application pour pallier les acouphènes

De plus en plus en fréquents avec l’âge, les acouphènes représentent une véritable gêne auditive. Pour la médecine, il s’agit d’une « impression auditive » entraînant la perception d’un son qui n’a pas d’existence réelle. Leur cause est bien connue : une surpression dans le labyrinthe de l’oreille. Diminution de l’acuité auditive, bourdonnements désagréables et vertiges rendent l’expérience franchement déroutante. La question de la prévention et du traitement est quant à elle plus difficile à résoudre que celle de l’origine…

Mais cela ne signifie que l’on ne puisse rien y faire. C’est la première chose qu’Immersive Therapy vient nous rappeler. Son application Diapason propose différents exercices et activités pour combattre en quelques minutes (par jour) ses acouphènes. L’ensemble se veut ludique. La start-up vous propose en effet de reprendre « le contrôle sur vos acouphènes ». Il existe déjà une version bêta annonçant l’appli définitive de mars 2018. Test audio et diagnostic seront gratuits, mais le volet traitement s’annonce payant. Cette vidéo présente le projet :

Des résultats plus que probants ont été obtenus en une année. Le tout réutilise différentes recettes qui fonctionnent, comme la thérapie sonore, la Tinnitus Retraining Therapy et la thérapie cognitivo-comportementale. Que diriez-vous d’essayer ?

Le genèse d’Immersive Therapy

Par définition, une start-up est jeune. Mais elle ne l’est pas que parce qu’elle est récente. En l’occurrence, elle est même très récente, puisque sa création officielle remonte au 27 novembre 2017, malgré un projet que l’on devine plus ancien. Appelée à rester jeune en esprit toute sa vie, elle souhaite rapidement rejoindre la cour des grands et rayonner à l’international. C’est en tout ce que l’on peut souhaiter de mieux à Immersive Therapy.

L’entreprise est le résultat d’une collaboration tripartite. Ses fondateurs sont Lilian Delaveau (étudiant de 23 ans au sein de Centrale Supélec), Renaud Séguier (professeur et chercheur dans cette même école) et Catherine Sladié. Le trio ne compte pas s’arrêter aux acouphènes. Son objectif est effectivement de mettre en place diverses plates-formes thérapeutiques du même acabit. Il s’agirait d’utiliser à fond les notions de réalité virtuelle et de réalité augmentée en vue d’une efficacité accrue. Quoi qu’il en soit, le siège de la société a été fixé à Thorigné-Fouillard, non loin de Rennes.

C’est grâce au Village by CA du 35, une émanation de l’enseigne bancaire Crédit Agricole, que la start-up a pu bénéficier d’une expérience sans pareille : le CES de Las Vegas du 9 au 12 janvier 2018. Le voyage lui aura permis de multiplier ses contacts, prospects et partenaires potentiels. Des individus souffrant d’acouphènes ont pu tester en direct la solution proposée, ce qui est indéniablement la meilleure publicité possible. Retour sur les sentiments de l’équipe d’Immersive Therapy au Nevada :

On remarquera que la France porte une attention toute particulière à l’e-santé, à la télémédecine et à la health tech. Cela promet de nombreuses avancées et découvertes !

Source :

Actu

Share on Pinterest

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline