Gouvernement

HeroPolis, une start-up de Thales, prend son envol

Page d'accueil du site de la start-up. Source : heropolis.fr

Les multinationales sont pour certaines toujours en pointe côté innovation. C’est semble-t-il le cas de Thales, un groupe français qui mise sur l’intrapreneuriat pour développer en son sein une dynamique start-up. L’un des projets retenus et soutenus par la direction, HeroPolis, est désormais en passe de devenir autonome. Faisons le point sur ce que cette jeune pousse nous propose !

Du projet à l’indépendance

Thales est un géant de la défense, de l’électronique, du transport et de l’aérospatiale. Créée en 2000 seulement, la société est cotée au CAC 40 et a fixé son siège dans le prestigieux quartier des affaires de Paris : La Défense. L’esprit de l’entreprise est depuis quelque temps d’encourager une forme nouvelle d’entrepreneuriat, à savoir l’intrapreneuriat. Comme le nom le laisse déjà deviner, il s’agit de miser sur les talents et compétences déjà présents dans la firme pour proposer des solutions et projets aussi innovants que révolutionnaires. Voici une petite présentation vidéo du projet qui nous intéresse aujourd’hui :

Ainsi, les concours internes se succèdent chaque année chez Thales. En 2015, un projet de plusieurs employés a été retenu. La hiérarchie a parié dessus, de sorte que la start-up HeroPolis est officiellement née courant 2017, avec le centre officiel de ses activités à Gennevilliers. Dès lors, son équipe a intégré un incubateur-accélérateur d’entreprises portant le nom de « Digital Factory » (outre Thales Communication & Security).

Trois ans après les premières démarches de ce collectif, c’est la consécration : la petite entreprise sera dans les mois qui viennent une société totalement autonome ! C’est une excellente nouvelle pour les participants de l’aventure et tous ceux qui ont cru en leurs efforts. Actuellement, les principaux acteurs de la plate-forme sont Jean-Yves Ingea, Rodolphe Peruzza, Nicolas Verin, Hugo Le Deu, Zulfukar Aslan et Matthieu Chartagnac.

HeroPolis, dans la lignée de Thales

Le concept développé par HeroPolis n’est pas totalement étranger au domaine d’activité de Thales. C’est tout à fait logique, dans la mesure où il a été porté par des collaborateurs du groupe. En fait, nous trouvons à la base une application maison. Cette dernière est dûment sécurisée. Elle s’adresse directement aux mairies et indirectement à des individus référencés, à l’instar de personnes exposées, de commerçants ayant pignon sur rue, d’habitants engagés, etc. Grâce à cette solution, tout ce monde pourra générer des alertes enrichies et géolocalisées. Sans surprise, l’équipe était présente au salon des maires 2017 :

Un luxe superflu ? Absolument pas. Il s’agit simplement d’un moyen de remédier aux situations urgentes. La rapidité promise permet une réaction meilleure et plus prompte. L’application est destinée à relier entre eux des citoyens fiables ou de confiance. Elle peut aussi permettre de coordonner une équipe. C’est l’idéal pour une municipalité, des services d’ordre ou de police, des agents de sécurité…

La solution HeroPolis est déjà disponible en anglais, en portugais et en espagnol en plus du français. Le marché brésilien représente un potentiel énorme pour ce projet, eu égard à la question sécuritaire du pays. À la frontière entre public et privé, l’application pourrait permettre de rendre de nombreuses agglomérations plus sûres, et ce quel que soit le pays considéré. Son succès devrait en outre provenir de sa simplicité d’utilisation.

Source :

Boursorama

Share on Pinterest

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline