Transport

Dubaï inaugure les plaques d’immatriculation connectées

YouTube - Facts guru (voir la vidéo en fin d'article)

Dubaï se veut pionnière dans la mise en œuvre des innovations et des nouvelles technologies. La preuve encore une fois avec l’inauguration des premières plaques d’immatriculation connectées qui seront testées dans les mois à venir.

Des plaques d’immatriculation connectées

Dubaï va toujours plus loin dans les innovations. La ville phare des Émirats arabes unis souhaite montrer l’exemple dans le monde entier, et fait encore une fois la une des journaux du monde entier. En effet, dès le mois de mai, les plaques d’immatriculation connectées seront mises en circulation dans la ville et équiperont donc certains véhicules.

YouTube – Facts guru
(voir la vidéo en fin d’article) / Ces plaques d’immatriculation connectées améliorent la sécurité des automobilistes.

Ces plaques d’immatriculation sont dotées d’un GPS et de capteurs qui diffusent en temps réel des messages de sécurité. Ainsi, en cas d’accident, les ambulances et les forces de l’ordre sont immédiatement informées. En outre, le conducteur est tenu au courant des conditions de circulation. Enfin, les plaques connectées permettent d’identifier rapidement un véhicule volé et – surtout – de le localiser.

L’amélioration de la sécurité routière

Le principal objectif des plaques d’immatriculation connectées est d’améliorer la sécurité et la prévention routière. Il s‘agit également de faciliter l’expérience du conducteur au quotidien. Mais ce n’est pas tout. Les autorités publiques y trouvent également leur compte puisque le paiement des contraventions se fera dorénavant automatiquement. C’est un gain de temps pour l’administration et pour l’utilisateur qui paiera automatiquement son amende.

YouTube – Facts guru
(voir la vidéo en fin d’article) / Ces plaques permettant d’indiquer les accidents de la route et de faciliter l’intervention des secours.

Certaines associations s’inquiètent cependant de la mise en place de cette expérimentation. Ils craignent que la protection de la confidentialité ne soit pas respectée. Ils ont également peur du piratage à distance de ces plaques d’immatriculation. Les tests prévus à Dubaï entre les mois de mai et de novembre permettront normalement de répondre à ces interrogations.

Découvrez le concept de la plaque d’immatriculation connectée dans la vidéo ci-dessous :

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline