L’idée peut sembler incroyable… et pourtant ! C’est bel et bien le concept de ces nouvelles éoliennes qui utilisent le flot des voitures sur les rocades des grandes agglomérations dans le but de générer une énergie renouvelable. C’est une start-up turc qui est à l’origine de ce projet qui ne manque pas d’originalité.

Une nouvelle éolienne

Une éolienne a besoin de vent pour générer de l’énergie. Rien de bien nouveau nous direz-vous. Mais pour créer du vent, ce n’est pas forcément simple. Quoique… En effet, les ingénieurs turcs de l’entreprise Deveci Technology ont décidé d’utiliser le trafic routier. Il faut savoir que ce trafic génère beaucoup de vent, notamment sur les autoroutes.

Fort de ce constat, les chercheurs ont décidé d’installer des éoliennes verticales sur le bord de routes. Elles sont implantées entre deux voies à double sens, et le souffle des voitures suffit à les faire tourner. Elles ne mesurent que 4 mètres de hauteur, contre 160 habituellement.

Des turbines efficaces

Selon ces chercheurs, les turbines sont très efficaces. Elles permettraient d’après les premiers tests de générer 1 kWh d’électricité par heure lorsque le trafic est relativement fluide. Pour l’instant, le projet est en phase de test et il s’agit donc de prototypes, mais les résultats semblent très encourageants.

L’idée d’utiliser des voitures polluantes pour créer une énergie propre ne manque pas d’originalité. Il fallait y penser ! Ces ingénieurs ont décidément de la suite dans les idées, et cette innovation majeure pourrait révolutionner l’énergie éolienne. D’ailleurs, plusieurs entreprises européennes notamment s’intéressent d’ores et déjà à ce projet.

Placer des éoliennes sur le bord des routes et utiliser le vent du trafic routier pour les faire fonctionner est une idée qui pourrait changer la donne.

Découvrez le fonctionnement de ces éoliennes dans la vidéo ci-dessous :

Source :

Devecitech

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici