Shop

Floom, une start-up britannique proposant une solution SaaS pour les fleuristes

Source : Pixabay. Floom, une start-up aidant les fleuristes à mieux gérer leur activité.

Floom, le marché en ligne et le SaaS destiné aux fleuristes indépendants, a levé 2,5 millions de dollars en fonds de démarrage. La collecte était dirigée par Firstminute Capital et sera utilisé par la start-up basée à Londres pour continuer son expansion aux États-Unis, où elle opère à Los Angeles et à New York. La société prévoit également de développer davantage son offre logicielle.

Parmi les autres investisseurs figurent Carlos Morgado (ancien CTO de Just Eat), Wing Chan (CTO de The Hut Group) et Tom Singh (fondateur de New Look). Morgado a également rejoint le conseil d’administration de l’entreprise.

Un marché organisé pour les fleuristes

Fondée par Lana Elie, âgée de 31 ans, en 2016, Floom se présente comme un marché organisé pour les fleuristes indépendants. Parallèlement, la plateforme de la société fournit aux fleuristes les logiciels et les outils dont ils ont besoin pour créer et livrer des bouquets aux clients.

Voici la présentation de cette technologie en anglais :

Selon Elie, c’est cet outil en SaaS qui distingue Floom de ses concurrents. Ils s’appuient sur un réseau de fleuristes, comme beaucoup de ses concurrents, pour pouvoir offrir une livraison rapide afin de réduire les risques de détérioration des fleurs, a indiqué Lana Elie.

Des outils efficaces à disposition des fleuristes

Les fleuristes disposent d’un tableau de bord de gestion pour créer, allouer et gérer les stocks, et pour se coordonner avec le marché de Floom. Le logiciel gère et suit également la livraison. Les clients reçoivent plus d’options de bouquet, dans plus de régions, par des fleuristes agréés.

Si le produit final ne correspond pas à la photo, les clients seront remboursés. Ce système n’est pas toujours proposé par les concurrents de Floom. En ce qui concerne la livraison de fleurs, les principaux concurrents de Floom sont Teleflora, 1-8000 Flowers et Interflora. Il y a quelques nouveaux acteurs dans le marché des fleurs, mais aucun ne résout le problème de livraison en créant de meilleures technologies.

Source :

TechCrunch

Share on Pinterest

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters

Partenaires

Faites confiance à l’agence e-marketing Web Artem Paris pour la conception de votre stratégie marketing digitale.
innastudio.com

Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline