Loisirs

Facebook compte chiffrer les messages Instagram avant l’intégration avec WhatsApp et Facebook Messenger

Source : Pixabay. Facebook envisage des changements sur ses applications de messagerie.

Facebook envisage de déployer un cryptage de bout en bout pour les messages Instagram, dans le cadre d’un effort d’intégration plus étendu sur les plateformes de messagerie de la société, y compris Facebook Messenger et WhatsApp. D’après le New York Times, le géant des médias sociaux a indiqué que le réaménagement de l’infrastructure sous-jacente de ses trois applications de messagerie permettait aux utilisateurs de communiquer plus facilement.

Les applications resteraient indépendantes les unes des autres. Instagram et WhatsAppl comptent respectivement 1 milliard et 1,5 milliard d’utilisateurs dans le monde.

Améliorer la sécurité des applications

Facebook a ajouté un cryptage aux messages Instagram. Cela apportera pour la première fois un nouveau niveau de sécurité et de confidentialité pour les utilisateurs d’Instagram. Facebook commencera également à chiffrer Facebook Messenger par défaut, ce qui oblige, à ce jour, les utilisateurs à activer manuellement la fonctionnalité.

Voici une vidéo en anglais relatant ces faits :

Jusqu’à présent, seuls les messages WhatsApp sont cryptés par défaut. Les plans font partie des efforts de la société pour garder les utilisateurs les plus longtemps sur la plateforme. Les messages chiffrés ne peuvent pas être lus au-delà de l’expéditeur et du destinataire. Même Facebook ne peut accéder à ces messages.

Diminuer du volume de données accessibles

En procédant ainsi, Facebook réduit la quantité de données auxquelles il peut accéder. La société veut créer les meilleures expériences de messagerie possibles. De plus, les utilisateurs veulent que les outils de messagerie soient privés, fiables, simples et rapides. Facebook s’efforce de chiffrer davantage leurs services de messagerie.

Il y a deux ans, Facebook a annulé son intention de commencer à partager les données des utilisateurs WhatsApp. Selon les modifications proposées aux termes et conditions, WhatsApp aurait partagé le numéro de téléphone d’un utilisateur. Cela a suscité des inquiétudes quant à la confidentialité, sachant qu’une identité réelle n’est pas nécessaire pour WhatsApp, contrairement à Facebook, qui impose aux utilisateurs d’afficher leur vrai nom.

Source :

TechCrunch

Share on Pinterest

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters

Partenaires

Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline