Finance

Bud souhaite connecter les banques au fintech

Source : Pixabay. Bud obtient un financement supplémentaire.

Bud, la start-up britannique qui aide les banques à connecter leurs applications et leurs données d’autres entreprises fintech ainsi que des fournisseurs de services financiers, a conclu un financement supplémentaire de plus de 20 millions de dollars. La série A voit la société s’appuyer sur plusieurs banques, dont InnoCells, INVC, Goldman Sachs et HSBC.

9Yards Capital et Lord Fink ont également participé. Lancée à l’origine en 2016 en tant qu’application grand public visant à rendre divers services financiers accessibles à partir d’une seule interface agrégée, la start-up londonienne a depuis basculé sur une plateforme technologique qu’elle offre aux banques pour les aider à rester plus compétitives dans l’Open Banking.

Faciliter la tâche des clients

Sa technologie permet aux banques de créer de nouvelles applications permettant aux clients de gérer l’ensemble de leurs produits financiers au sein d’une seule plateforme. Essentiellement, Bud joue un rôle de couche technologique qui connecte intelligemment les données de comptes bancaires à des services financiers tiers, y compris ceux fournis par les fintech et les fournisseurs financiers plus traditionnels.

Voici une vidéo en anglais parlant du futur de la banque :

Le travail qu’ils ont réalisé avec First Direct est une vitrine de fonctionnalités rendues possibles par la nouvelle réglementation, la science des données et les connexions pertinentes aux services de fintech et des services bancaires.

Une multitude de fonctionnalités

La société a mis au point un certain nombre de fonctionnalités d’enrichissement des données à l’aide de données transactionnelles. Cela permet de simplifier un peu la vie des gens. La connexion et l’agrégation des comptes bancaires est la norme à l’heure actuelle.

Bon nombre de ces fonctionnalités sont optimisées par la capacité de Bud à utiliser les données pour détecter des modèles et des comportements. Le cofondateur de Bud, qui appartient à HSBC, n’est pas en mesure de divulguer les autres clients de la société. Par ailleurs, il a indiqué travailler avec une poignée de banques.

Source :

TechCrunch

Share on Pinterest

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters

Partenaires

Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline