Finance

Raisin, un marché paneuropéen de produits d’épargne et de placements

Raisin, le marché paneuropéen de la fintech pour les produits d’épargne et de placement, a annoncé avoir collecté 114 millions de dollars de fonds lors de la série D. Les investisseurs existants – Thrive Ventures, Ribbit Capital, PayPal et Index Ventures – ont tous participé à cette série de collecte, ce qui porte le montant total levé à ce jour à 200 millions de dollars.

Fait révélateur, la fintech berlinoise, qui connaît une croissance rapide, prévoit d’utiliser le nouveau capital pour des acquisitions stratégiques et une internationalisation accrue. Même si le service est disponible depuis le début pour les clients de l’ensemble de l’UE, l’année dernière, des lancements de marché ont eu lieu au Royaume-Uni et aux Pays-Bas, ce qui a permis à l’entreprise de se développer au-delà de l’Allemagne.

Un projet de développement à l’international

La société prévoit d’ajouter au moins deux marchés internationaux supplémentaires cette année. Fondée en 2013, l’entreprise avait pour objectif d’ouvrir le marché des dépôts d’épargne en Europe en tirant parti de la réglementation bancaire à l’échelle européenne, qui aboutit en quelque sorte à la création d’un marché unique des services financiers.

Voici la présentation en anglais de cette start-up :

Plus précisément, le problème résolu par la start-up est que les taux d’épargne des dépôts diffèrent non seulement d’une offre bancaire locale à l’autre, mais de manière plus visible dans l’ensemble de l’Europe.

Un outil efficace pour les clients

La place de marché de Raisin vous permet de comparer différents taux dans toute l’Europe. Cependant, la différence principale par rapport à un site de comparaison réside dans le fait que, via son propre partenaire bancaire, la société offre aux consommateurs une interface unique comprenant des contrôles d’ouverture de compte et de lutte contre le blanchiment d’argent, ce qui facilite les conversions et garantit en permanence l’obtention d’un taux d’intérêt concurrentiel.

Pour les banques qui s’intègrent au marché de Raisin, en particulier les petites et moyennes banques, elles sont exposées à des clients européens qui, autrement, ne pourraient jamais être atteints. Cela leur donne également un accès potentiel à beaucoup plus de dépôts.

Source :

TechCrunch

Suivez-nous !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline