Pratique

Dixa, une start-up aidant les entreprises à améliorer leur relation client

Source : Pixabay. Un outil pour améliorer la relation client.

Dixa, une start-up basée à Copenhague qui offre une plateforme pour aider les entreprises à fournir un service client amélioré et plus cohérent sur plusieurs canaux, a levé 14 millions de dollars en financement. Le cycle a été dirigé par Project A Ventures, avec la participation de la société SEED Capital.

Fondé en 2015 par Jacob Petersen et Mads Fosselius, Dixa a pour mission de mettre fin au mauvais service client avec  l’aide d’une technologie plus intelligente, afin de proposer un support plus personnalisé. Surnommé une plateforme « d’amitié client », le logiciel basé sur le cloud fonctionne sur plusieurs canaux, comprenant Facebook Messenger, courrier électronique, chat et téléphone. De plus, il utilise un système de routage intelligent pour que les demandes d’assistance parviennent aux bonnes personnes au sein d’une organisation.

Une solution axée sur le client

Le problème qui se pose aux équipes de support client aujourd’hui est que des solutions de centre d’appels limitent la capacité d’une marque à se connecter à ses clients là où elle le souhaite et à créer des charges administratives supplémentaires qui nuisent en fin de compte à l’expérience client.

Voici la présentation de cette plateforme en anglais :

Malgré le fait que les entreprises et les marques promettent une expérience client et un service exceptionnels, des transformations numériques et des fournisseurs de technologies encore plus prometteurs n’arrivent pas à satisfaire les besoins des clients.

Engager les clients

La solution de Dixa est décrite par Fosselius comme une plateforme d’engagement des clients, conçue pour des conversations personnelles et éclairantes sur tous les canaux. Il est en concurrence avec Cisco, Avaya, Freshdesk et Zendesk.

Dixa aide les entreprises à s’assurer que les clients puissent toujours obtenir l’aide dont ils ont besoin quand ils en ont besoin et sur le canal qu’ils préfèrent. Les algorithmes du logiciel redirigent intelligemment les demandes vers la bonne personne ou le bon robot en fonction d’un amas de données.

Source :

TechCrunch

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline