Santé

Alan, une start-up française proposant un produit d’assurance maladie

Source : Pixabay. Une start-up française développe un produit d'assurance maladie.

La start-up parisienne Alan a réalisé une levée de fonds de 40 millions d’euros. Cette collecte a été dirigée par Index Ventures, avec la participation de DST Global. La société avait déjà réunion 28 millions d’euros il y a dix mois à peine.

Alan est une start-up proposant un logiciel sous forme de service s’attaquant à un secteur très spécifique, à savoir le marché de l’assurance maladie en France. L’entreprise prévoit de s’étendre dans d’autres pays en Europe. Alan souhaite créer un produit d’assurance bien conçu avec une tarification et des politiques transparentes pour rendre les soins de santé plus accessibles.

Un précurseur dans son domaine

La start-up a obtenu une licence officielle et est la première nouvelle compagnie d’assurance maladie en France en 30 ans. Chaque employé français est couvert par la mutuelle de santé pour les remboursements de base, ainsi que par une compagnie d’assurance privée pour les traitements plus coûteux.

Voici la présentation de cette start-up :

De plus, les compagnies d’assurances traditionnelles ont négligé ces produits, car ils ne génèrent généralement pas beaucoup de marges sur ce segment. Cela crée une énorme opportunité de marché pour Alan. Avec l’annonce de ce financement, la start-up a partagé quelques chiffres.

Un essor fulgurant

En 2018 seulement, l’entreprise est passée de 5 000 assurés à 27 000, et les revenus sont passés de 3,5 millions d’euros à 22 millions. Alan s’est concentré sur les indépendants et les PME. Plus intéressant encore, Alan est proche du seuil de rentabilité avec 64 employés. Cela vous donne une idée des marges d’Alan.

Après le financement, la société engagera beaucoup plus de personnes. Il devrait y avoir environ 175 salariés travaillant pour Alan d’ici la fin de l’année. Sur le plan du produit, la société cherche toujours des moyens de rendre l’expérience aussi transparente que possible.

Source :

TechCrunch

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline