Shop

Jumia, une start-up e-commerce annonce son entrée en bourse

Source : Pixabay. Jumia annonce son entrée en bourse.

La société panafricaine de commerce électronique Jumia a déposé aujourd’hui un appel public à l’épargne à la Bourse de New York, conformément aux documents de la SEC et à la confirmation du PDG, Sacha Poignonnec. Le calendrier des ventes d’actions publiques, le cours de l’action et l’évaluation seront définis prochainement pour la société basée au Nigéria.

Jumia deviendra la première start-up africaine spécialisée dans les technologies à s’inscrire sur un grand marché mondial grâce à un processus de dépôt bien réfléchi. M. Poignonnec n’a pas précisé la date du premier appel public à l’épargne, mais a indiqué que le calendrier minimal de la SEC pour les activités de vente était de 15 jours après la soumission des premiers documents.

Une toute première pour une société africaine

Il y a de nombreux articles de presse sur une introduction en bourse anticipée de Jumia, mais aucun d’entre eux n’a été confirmé par les dirigeants de la société jusqu’à maintenant. La décision de Jumia de devenir publique intervient alors que plusieurs start-ups e-commerce ont échoué au Nigéria, le pays le plus peuplé d’Afrique.

Voici la présentation de cette entreprise e-commerce en anglais :

Konga, l’un des premiers concurrents de Jumia, a été vendu en 2018. Avec la capitale des introductions en bourse, Jumia renforcera sa stratégie actuelle et son orientation régionale. L’année dernière, la société a affiché 4 millions de consommateurs dans des pays couvrant la grande majorité de l’Afrique.

Une nouvelle étape pour Jumia

La société se concentre sur la croissance de ses activités existantes, sa position de leader, le nombre de vendeurs et l’adoption de consommateurs sur ces marchés. L’entrée en bourse en cours crée une nouvelle étape pour la société.

L’entreprise est devenue la première start-up africaine en 2016, réalisant une valorisation d’un milliard de dollars après une levée de fonds importante. Fondée à Lagos en 2012 avec Rocket Internet, la société exploite désormais de nombreux marchés dans 14 pays africains.

Source :

TechCrunch

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de

Rejoignez-nous sur Facebook !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline