Marketing Shop

Amazon fait face à des problèmes concernant sa technologie de reconnaissance faciale

Source : Pixabay. Amazon fait face à un problème avec sa technologie de reconnaissance faciale.

L’opposition à la vente par Amazon de sa technologie de reconnaissance faciale devrait se dissiper lors de son assemblée générale. Les actionnaires voteront deux fois sur la question. Le premier sujet qu’ils vont aborder concernant le fait de poursuivre ou non le déploiement de son système de reconnaissance faciale aux autorités américaines.

Et deuxièmement, sur l’opportunité de commander une étude indépendante pour déterminer si la technologie menaçait les droits civils des personnes. D’autre part, les dirigeants ne sont pas obligés de prendre des décisions spécifiques, quel que soit l’évolution de la situation.

Les réactions d’Amazon

Amazon avait tenté de bloquer les votes, mais la SEC américaine lui avait dit qu’elle n’avait pas ce droit. Les détracteurs espèrent pouvoir obtenir un soutien ferme de la part d’autres organisations. Cela aidera à contraindre l’entreprise technologie à stopper toute vente de cette technologie aux agences gouvernementales.

Ci-dessous les détails de cette nouvelle en anglais :

Cela pourrait permettre une surveillance massive. Les gens n’ont pas envie que les forces de l’ordre s’en servent, en raison de l’impact que cela aurait sur la société. Cela pourrait limiter la volonté des gens de se rendre dans les espaces publics.

Algorithmes biaisés ?

Une partie de l’attrait de la reconnaissance faciale d’Amazon réside dans le fait qu’elle est moins coûteuse à utiliser que plusieurs technologies rivales. Toutefois, selon une étude publiée en janvier, il y aurait une faille au niveau des algorithmes d’Amazon. Le problème réside notamment au niveau de la race et du sexe.

La technologie avait un taux d’erreur de 0 % lors de la classification des hommes à peau claire, mais un taux de 31,4 % lors de la catégorisation des femmes à peau noire. Le géant américain du e-commerce a constaté ces résultats. Les responsables ont affirmé que les chercheurs avaient utilisé une version obsolète de sa technologie. Selon Amazon, les tests qu’ils ont réalisés montrent des conclusions différentes.  

Source :

BBC

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters

Partenaires

Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline