Loisirs Médias

WhatsApp s’attaque enfin aux entreprises extérieures qui abusent de sa plateforme

Jusqu’à présent, WhatsApp s’est appuyé sur ses relations passées avec de mauvais joueurs au sein de sa plateforme pour intensifier ses efforts visant à réduire le spam et d’autres actions automatisées. Le géant américain a annoncé une nouvelle étape dans son programme de messagerie.

Il souhaite en effet améliorer les performances de son service de messagerie et s’attaquer aux entreprises dont les activités malveillantes ne peuvent être retracées au sein de sa plateforme. Le service de messagerie, utilisé par plus de 1,5 milliard d’utilisateurs, a confirmé qu’à compter du 7 décembre, il commencerait à prendre en compte les signaux de sa plateforme afin d’engager des poursuites judiciaires à l’encontre de ceux qui abusent de son système.

Pourquoi un tel changement ?

L’entreprise va également s’attaquer aux personnes ou aux entreprises qui prétendent faussement avoir trouvé des moyens de causer des dégâts considérables au service. Ce changement intervient alors que WhatsApp est confronté à des problèmes tels que les spams ou la diffusion de fausses informations sur son service de messagerie.

Voici les problèmes rencontrés par la plateforme en anglais :

Cela signifie qu’ils vont engager des poursuites judiciaires contre des sociétés pour lesquelles ils ne disposent que de preuves d’abus hors de la plateforme. Selon le porte-parole de la société, WhatsApp a été conçu pour la messagerie privée.

Les actions entreprises par WhatsApp

Plus tôt cette année, WhatsApp a annoncé avoir mis en œuvre une solution qui pourrait aider le service à identifier et à les utilisateurs qui adoptent un comportement inapproprié, tel que l’envoi de messages groupés ou la création de plusieurs comptes dans l’intention de nuire au service.

La plateforme a déclaré avoir été en mesure d’évaluer les relations passées avec les comportements problématiques afin d’interdire 20 % des comptes incorrects au moment de l’inscription. Toutefois, la plateforme cherche toujours à contenir les comportements abusifs.

Source :

TechCrunch

Suivez-nous !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +