Alimentaire Pratique

Kibus est comme un Keurig pour les animaux de compagnie

Dans un pitch lors d’une récente réunion chez Brinc, au siège de Hong Kong, l’équipe basée à Barcelone et responsable de Kibus Petcare a vite fait remarquer que la plupart des millenials considéraient leurs animaux de compagnie comme un membre de la famille.

Ce type de déclaration se manifeste de diverses manières, bien sûr, plats cuisinés à la maison pour leurs chiens et leurs chats. Pour les propriétaires de lapin, heureusement, cela consiste principalement à rincer une fois l’animal dans l’évier une fois par jour. Pour les autres propriétaires, cependant, la perspective est un peu plus complexe, car elle demande plus ou moins de travail supplémentaire à la préparation des repas de leurs compagnons à fourrure.

Proposer une meilleure alimentation

Le pitch derrière Kibus est une tentative de scinder la différence. L’appareil de la société est conçu pour offrir quelque chose comme un repas fait maison pour un chien ou un chat avec une fraction de l’effort requis.

Voici la présentation en anglais de ce dispositif :

Le système accepte les cartons en plastique remplis d’aliments pour animaux domestiques. Versez de l’eau et le système le réchauffera, cuisant les aliments. La société va lancer une campagne pour vendre le produit, qui est actuellement sous forme de prototype.

Innovation intéressante

Au lancement, ce produit sera vendu pour environ 199 dollars. Cette version initiale comprendra des dosettes rechargeables par l’utilisateur, mais l’entreprise envisage de les limiter à l’avenir à la variété préconçue, en adoptant clairement une sorte d’approche à la cartouche d’encre pour monétiser le système.

Les dosettes seront proposées à près de 1 euro. Chaque ratio devrait durer environ une semaine pour un animal de compagnie moyen, ou trois jours pour le plus gros chien. Pour commencer, la société propose cinq options alimentaires différentes et d’autres à venir. Les utilisateurs peuvent surveiller le système à distance et programmer le son de leur propre voix pour appeler l’animal au moment de le nourrir.

Source :

TechCrunch

Suivez-nous !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +