Transport

Test grandeur nature pour la voiture volante japonaise

Vous rêvez un jour de pouvoir aller au travail en volant dans un véhicule futuriste et ainsi éviter les embouteillages ? Eh bien votre vœu pourrait se réaliser plus vite que prévu ! Une start-up japonaise vient de mettre au point une voiture volante, et les tests sont d’ores et déjà en cours !

Un drone immense

La voiture volante dont nous vous parlons aujourd’hui ressemble davantage à un immense drone qu’à une voiture. Il s’agit d’un véhicule équipé de quatre rotors. Cette voiture aérienne mesure 3.90 mètres de long et 3.70 mètres de large, et pèse 150 kilos pour une hauteur d’1m30.

La société japonaise NEC et la startup Cartivator ont collaboré pour créer cette voiture volante qui fait fantasmer les hommes depuis bien longtemps. Le premier vol stationnaire a été réalisé, et a duré une minute. Les tests seraient tellement positifs qu’une production de masse du Cartivator serait envisagée dès 2026.

Un enjeu de taille

Le marché de la voiture volante n’existe pas encore, mais dès qu’il sera concret il deviendra un enjeu énorme. Le Japon souhaite devenir leader sur le secteur. L’ambition est de désengorger les centres-villes et d’améliorer les transports dans les régions isolées ou montagneuses. Tout le monde pourra voyager facilement. Et ce sera une révolution incroyable.

D’ailleurs, de grands noms tels que Airbus ou encore Uber souhaitent intégrer le projet. Pour l’instant, l’objectif est celui des Jeux Olympiques : ils veulent allumer la flamme des JO 2020 de Tokyo avec une voiture volante. De quoi éblouir le monde entier !

Le vol n’a duré qu’une minute, il reste donc beaucoup d’ajustements à faire avant de pouvoir emprunter une voiture volante. Mais l’espoir est de mise et les progrès sont bien là. Alors… rendez-vous dans quelques années pour un test grandeur nature !

Source :

Clubic

Suivez-nous !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +
Inline
Inline