Les étiquettes des produits d’entretien sont difficiles, voire impossibles, à déchiffrer à moins d’être un véritable expert en chimie. Au printemps dernier, l’Institut national de la consommation (INC) a développé un barème spécifique pour classer les produits d’entretien suivant leur composition. Il s’agit du Ménag’Score. Cette notation pourrait bientôt être adoptée officiellement.

Le principe de la notation Ménag’Score

Sur le modèle du Nutri-Score pour classifier les produits alimentaires selon leur valeur nutritionnelle réelle, le barème Ménag’Score permet de noter les produits d’entretien du moins toxiques (catégorie A) aux plus dangereux (catégorie E). Ce système de notation a été élaboré par les spécialistes de l’INC pour permettre aux consommateurs d’identifier rapidement les produits les plus sécuritaires et les plus écologiques.

Une pétition a été lancée pour l’adoption de l’étiquetage Ménag’Score afin d’orienter au mieux les consommateurs lors de leurs achats. La mise en place de ce système d’évaluation vise aussi à inciter les fabricants de produits d’entretien à accorder davantage d’attention à la composition de leurs produits.

D’après les constatations des experts, les produits appartenant à une même marque et à une même gamme ne présentent pas le même degré de nocivité. Par ailleurs, une marque plébiscitée ne propose pas forcément les produits les plus sécuritaires. 

Restriction de certaines substances chimiques dans les lessives

De par leur composition chimique, les produits de lessive sont souvent d’importants polluants et présentent un réel danger sanitaire pour les utilisateurs. Pourtant, nous utilisons régulièrement la lessive et nous sommes exposés en permanence à ses composants par le port de nos vêtements.

Le phosphate figure notamment parmi les composants les plus polluants et les plus dangereux dans les produits de lessive. Le phosphate dérègle notamment les écosystèmes naturels et il pollue l’eau. Cette substance présente également des risques importants pour la santé. Le contact avec le phosphate peut provoquer des irritations, des brûlures et peuvent même, à forte et fréquente exposition, altérer considérablement le fonctionnement de certains organes vitaux et notamment les reins et le foie, et par suite entraîner, ainsi, des pathologies graves. En France, les lessives contenant du phosphate sont heureusement interdites depuis le 1er juillet 2007.

Certaines substances chimiques comme la rhodamine B (un colorant de lessive cancérigène) et les parfums allergènes tels que le linaol, le géraniol ou le citronellol sont toujours autorisés. Le meilleur moyen de se protéger des effets des composants chimiques est d’adopter les bons réflexes lors de l’utilisation des produits d’entretien.  

Des gammes de lessives écologiques fiables

Les grandes entreprises spécialisées dans la production de détergents et de produits d’entretien proposent des lessives écologiques. L’entreprise allemande Henkel propose notamment toute une gamme de lessive écologique Le Chat comprenant la toute première lessive sans phosphate commercialisée en 1989, de la lessive concentrée permettant de réduire la quantité nécessaire de produit pour une propreté optimale, et de la lessive formulée essentiellement avec du savon 100 % naturel, d’origine végétale et possédant le label Ecolabel. Les produits Le Chat sont conditionnés dans des contenants recyclables.

Recevez les idées de business du moment grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !