But non lucratif Education

Mohamed Ould Bouamatou : portrait d’un philanthrope africain

Mohamed Ould Bouamatou est un riche homme d’affaires et banquier mauritanien. Depuis de nombreuses années, il consacre une large part de sa fortune à des causes et à des organisations qui lui tiennent à cœur, principalement en Afrique de l’Ouest. Aujourd’hui, ses nombreuses actions font de lui l’un des plus grands philanthropes du continent.

Mohamed Ould Bouamatou est un multimillionnaire mauritanien qui a fait de la charité son sacerdoce. Comme Raoul Follereau qui disait que « personne n’a le droit d’être heureux tout seul », cet ancien instituteur investit sa richesse dans des œuvres caritatives multiples et variées.

Pour l’éducation et le développement

En 2001, il crée l’hôpital ophtalmologique de la Fondation Bouamatou, pour la lutte contre la cécité. Cette clinique est devenue depuis l’un des plus grands centres ophtalmologiques d’Afrique, soignant plus de 5 000 malades de la cataracte par an, sans aucune contrepartie financière, au nom de l’adage « premier venu, premier servi ».

Mohamed Ould Bouamatou œuvre également dans le social, en finançant notamment, en 2004, pas moins de 10 000 branchements pour permettre aux habitants de Kiffa (sud de la Mauritanie) d’avoir accès à de l’eau courante. Cette même année, il permet l’extension de la maternité de l’hôpital Cheikh Zayed (unités de chirurgie, soins, chambres d’hôpital, etc.).

Au niveau de l’éducation, le milliardaire mauritanien contribue au fonctionnement d’un centre d’hébergement accueillant des lycéennes, désirant poursuivre des études supérieures, et d’écoles primaires et secondaires en Mauritanie et dans d’autres pays. En 2018 Ould Bouamatou investit dans l’extension du lycée français de Nouakchott, fleuron de l’Éducation en Mauritanie.

Son engagement pour la dignité humaine

L’homme d’affaires s’est aussi fait remarquer pour ses actions dans l’humanitaire et son engagement en faveur de la démocratie. À travers sa fondation crée en 2016 à Bruxelles, Mohamed Ould Bouamatou apporte son aide financière à SOS Méditerranée et à l’équipage de l’Aquarius (navire de sauvetage), acteur majeur dans les opérations de sauvetage humanitaire et défenseur des migrants rescapés en Méditerranée. En 2017, sa fondation participe au financement de la Plate-forme de protection des lanceurs d’alerte en Afrique (PPLAAF) en vue de soutenir le combat en faveur de la liberté d’expression et la lutte contre la corruption et les pratiques illégales en Afrique.

Le « plus grand féministe africain »

Bouamatou c’est aussi cet apôtre et défenseur de l’égalité. Il est d’ailleurs qualifié de « plus grand féministe africain » pour l’ensemble de ses œuvres. En Mauritanie, il offre par exemple son appui à l’Association des Femmes Chefs de Famille et sa présidente Aminetou Mint El-Moctar, activiste féministe. Il soutient aussi les personnalités engagées pour la cause féminine, telles que le médecin congolais Denis Mukwege à qui il a décerné en 2016 son premier « Prix Fondation Bouamatou ».

Suivez-nous !

Inscrivez-vous à la newsletter

Chaque mardi et jeudi, recevez les nouvelles idées de business par email. 100% garantie sans spam.

Voir les anciennes newsletters
Abonnez-vous à la newsletter de mardi et jeudi, c'est gratuit et enrichissant !
+ +